Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Sonata 2.0 Turbo Limited 2011 : premières impressions

Hyundai Sonata 2.0 Turbo Limited 2011 : premières impressions

La Sonata haut de gamme profite d'un turbo fringant Par ,

TORRY PINES, CALIFORNIE – Hyundai en a fait sourciller plus d’un quand elle a annoncé que sa Sonata de nouvelle génération n’offrirait pas de V6.

Les trois options mécaniques allaient donc être : un quatre-cylindres en ligne de 2,4 litres, un quatre-cylindres en ligne turbocompressé de 2,0 litres à injection directe, et un système hybride gazéo-électrique.

Le turbo remplace essentiellement le V6 de 3,3 litres en tant qu’option « supérieure » de la gamme.

La 2.0T introduit de nouveaux éléments dans la gamme de Sonata : des jantes de 18 pouces en alliage, un système d’échappement double et des palettes au volant. (Photo: Mike Goetz/Auto123.com)

Après avoir brièvement sorti la Sonata 2.0 turbo sur un sinueux chemin de montagne dans le sud-ouest de la Californie, nous étions prêts à dire bien des choses à ce V6 sortant… dont « sayonara », « auf wiedersehen », « arriverderci » et « bon débarras »!

Une petite merveille de technologie
Ce moteur fait honte au V6 de 3,3 litres, et est l’égal, sinon le supérieur, des V6 de bien des modèles rivaux, dont les Chevrolet Malibu, Toyota Camry et Honda Accord. Et il consomme moins de surcroît, affichant une cote de 9,3 L/100 km en ville et 6,0 L sur la route. Il dispose également d’un mode Eco encore plus économique.

Il s’agit du premier moteur de Hyundai à profiter à la fois de l’injection directe et d’un turbocompresseur. Bref, c’est un monstre.

Il produit 274 ch à 6 000 tours et 269 pi-lb de couple de 1 750 à 4 500 tours. Il n’y a pas si longtemps, générer 100 ch par litre de cylindrée était considéré audacieux et extrêmement sophistiqué… aujourd’hui, une berline on ne peut plus ordinaire sortie de Corée produit plus de 137 ch par litre! Et à l’aide d’essence ordinaire en plus!

Elle affiche de meilleurs chiffres que l’EcoBoost de 2,0 litres animant la prochaine Ford Focus ST (246 ch) ainsi que l’Ecotec de 2,0 litres de la Buick Regal (220 ch).

Le turbocompresseur est à double impulsion, ce qui permet une meilleure livraison des gaz d’échappement aux turbines du moteur afin de pratiquement éliminer le temps de réponse (l’aube plus petite atteint la vitesse de rotation désirée plus rapidement que l’aube plus grosse, alors que l’aube plus grosse permet une plus grande pression de suralimentation).

Ce moteur produit 274 ch à 6 000 tours et 269 pi-lb de couple de 1 750 à 4 500 tours. (Photo: Mike Goetz/Auto123.com)