Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Sonata GL 2011 : essai routier

Hyundai Sonata GL 2011 : essai routier

Ravi par une... sud-coréenne! Par ,

À priori, ma « victime » de la semaine ressemblait à une berline tout ce qu’il y a de plus anodine. Une intermédiaire d’entrée de gamme destinée à une grande diffusion, comme il s’en fait beaucoup. D’autre part, ses vulgaires voiles en plastique cachaient mal les roues d’acier noir confirmant son statut de bas de gamme. Je croyais être condamné à perdre une semaine au volant d’un véhicule sans saveur, gris en dedans et en dehors. Banal, quoi.

À l’instar de la Mercedes-Benz CLS, la nouvelle Hyundai Sonata adopte une allure trompe-l’oeil que certains qualifient à tort de coupé à 4 portes. N’empêche que c’est joli! (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)

Et bien, j’ai été berné!

Cette berline aux lignes fuyantes, calquant l’allure à la mode du faux coupé à 4 portes, style réinventé par Mercedes-Benz avec sa CLS, était une Hyundai Sonata GL à boîte automatique. Une voiture pour la plèbe, oui, mais une voiture qui m’a jeté par terre aussi.

Mes souvenirs de produits Hyundai remontent loin. Je fais partie de ceux qui ont parmi les premiers, fait l’essai de la Pony, antédiluvienne dès son apparition. On nous l’avait présentée avec une jolie coréenne en costume traditionnel.

J’ai conduit aussi la Stellar; cette voiture que le fabricant sud-coréen n’aurait jamais dû vendre au Canada. J’ai même assisté à l’inauguration de l’usine canadienne où des Sonata de première génération ont été assemblées à Bromont. 

Personne n’est parfait.

Alors il ne m’a fallu que quelques minutes passées au volant de ce que je croyais être une « vulgaire » berline de représentant commercial pour m’aider à oublier tous les préjugés accumulés au fil des ans à l’égard des produits de cette marque sud-coréenne.

Du style
Soit, moi aussi j’ai été conquis par l’élégance de la carrosserie. Chez Hyundai, on appelle ça une « sculpture fluide ». Pour moi, ça représente simplement une déferlante de lignes fuyantes, qu’on n’a de cesse à regarder pour découvrir où elles aboutissent ! Mon voisin, lui, est moins convaincu. Il trouve cette Sonata peu reposante à observer. Il faut dire qu’il conduit encore une Camry d’un autre âge...

De style moderne, le tableau de bord enveloppe littéralement les deux occupants des places avant. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)