Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Sonata hybride rechargeable 2016 : essai routier

Hyundai Sonata hybride rechargeable 2016 : essai routier

La meilleure berline familiale de Hyundai fonctionne à batterie Par ,

Les voitures hybrides représentent une minuscule partie du marché automobile canadien, encore plus les hybrides dites « branchables » ou rechargeables. Il y a plusieurs raisons pour expliquer ce constat, notamment la grosse différence de prix entre ces dernières et leurs équivalents à essence. 

Sachant cela, après avoir fait l’essai routier de la Hyundai Sonata hybride rechargeable 2016 pendant une semaine, je trouve très regrettable qu’aussi peu de conducteurs profitent de cette berline familiale étonnamment compétente et écoénergétique.

Je ne m’attendais pas à ce que la nouvelle Sonata hybride rechargeable (1er véhicule du genre offert par la marque coréenne) m’impressionne autant. Avec du recul, cependant, j’aurais dû voir venir le coup : l’actuelle Sonata hybride se montre considérablement supérieure à la 1re génération, alors il était logique que la version hybride rechargeable soit aussi bonne.

Électrique la vaste majorité du temps
La Hyundai Sonata hybride rechargeable 2016 possède une bien plus grosse batterie que la Sonata hybride ordinaire (9,8 kWh au lieu de 1,62 kWh), ce qui lui permet de filer sur une distance d’environ 40 kilomètres en mode électrique. Ce n’est certes pas autant que la Chevrolet Volt (85 kilomètres) ou d’autres, mais cette Sonata est beaucoup plus volumineuse et plus lourde et s’adresse davantage aux familles qu’aux simples défenseurs de l’environnement.

Remarquez aussi que le mode électrique de la Hyundai Sonata hybride rechargeable ne se limite pas à la conduite en ville : son moteur de 38 kilowatts peut pousser à lui seul la voiture jusqu’à une vitesse de 120 km/h. Par surcroît, en tenant compte du puissant système de freinage régénérateur qui convertit autant d’énergie cinétique que possible lors des décélérations, on peut parcourir plus de 50 kilomètres sans brûler une seule goutte d’essence.

Ces chiffres ne proviennent pas d’une brochure ou encore du site de Hyundai Canada, mais bien de ma propre expérience de conduite avec la Hyundai Sonata hybride rechargeable 2016. Contrairement à d’autres voitures similaires que j’ai essayées dans le passé, elle hésitait énormément à faire intervenir son moteur à combustion, peu importe l’endroit ou la façon dont je conduisais. En fait, durant toute la semaine, je dirais que j’ai dépensé de l’essence un gros 2 minutes; le reste du temps, c’était uniquement la batterie qui me faisait avancer.

Conduire comme à l’habitude… à condition de la brancher
Bien sûr, il y a quelques bémols. Si j’ai souvent dépassé les 100 km/h sur l’autoroute avec la Sonata hybride rechargeable, je ne l’ai pas conduite sur de longues distances. Au-delà de 40 à 50 kilomètres, attendez-vous donc à ce que le 4-cylindres de 2,0 litres fasse sentir sa présence. Par contre, je me suis servi de la voiture comme le ferait la majorité des gens au quotidien, c’est-à-dire en effectuant des déplacements de 10 à 20 kilomètres et en la branchant dans une prise de 110 volts entretemps.

Ce petit exercice m’a permis, comme je l’ai mentionné, de ne jamais utiliser ou presque le moteur thermique. La Hyundai Sonata hybride rechargeable 2016 était capable de réapprovisionner substantiellement sa batterie en quelques heures à peine, chose qui n’était pas possible avec certaines de ses concurrentes essayées préalablement. 

Le prix à payer
Tout ça ne servirait à rien si on devait faire de gros sacrifices en termes de confort, de puissance ou de style pour bénéficier de sa nature écolo, mais j’ai le plaisir de vous apprendre que la version hybride rechargeable offre le même habitacle spacieux et le même doux roulement que les autres. Oui, la batterie accapare une bonne partie du coffre, mais il me restait assez d’espace pour charger sans problème une grosse boîte contenant un radiateur pour un de mes projets personnels.

Générant un total de 202 chevaux, sans parler d’un couple disponible quasiment sur demande, la Hyundai Sonata hybride rechargeable 2016 n’avait pas trop de mal non plus à suivre le rythme de la circulation.

Je vous ai dit en introduction que le prix élevé des voitures hybrides rechargeables était le principal frein à leur démocratisation et c’est malheureusement le cas de celle-ci. Au Canada, la Hyundai Sonata hybride rechargeable 2016 ne se vend qu’en version Ultimate tout équipée à 44 000 $, soit 6 400 $ de plus que la Sonata hybride Ultimate et pas moins de 14 000 $ de plus que la Sonata hybride de base.

Conclusion
Si le prix ne vous dérange pas tant que ça ou si le fait de rouler sans produire d’émissions vous importe plus que la taille de vos mensualités, la Hyundai Sonata hybride rechargeable constitue un excellent choix dans le segment des berlines familiales. Si au contraire vous ne pensez pas que les économies à la pompe vont compenser le supplément requis à l’achat, vous devriez vous contenter d’une Hyundai Sonata régulière à essence seulement.

Vous aimeriez un 2e avis? Lisez cet essai routier de la Hyundai Sonata hybride rechargeable Ultimate 2016 et découvrez pourquoi notre collaborateur Mathieu St-Pierre pense qu’il ne s’agit pas d’un bon achat.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
100%
Hyundai Sonata 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Hyundai Sonata Hybride 2016
    Hyundai Sonata Hybride 2016
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos :B.Hunting
    Photos de la Hyundai Sonata hybride rechargeable