Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Tiburon GS-R V6 2003 : essai routier

Hyundai Tiburon GS-R V6 2003 : essai routier

Par ,

Récemment, j'ai effectué un essai routier du coupé Tiburon à moteur 4 cylindres. Sans être un foudre de guerre, elle m'a agréablement surprise. Est-ce que 41 chevaux supplémentaires et des jantes de 17 pouces vont faire du V6 le coupé sport de l'année? C'est la question à laquelle je me devais de répondre. À première vue, la version GS-R ressemble en tout point à la version SE qui n'a pour différence que des jantes de 17 pouces au lieu de 16. Par contre, lorsqu'on tourne la clef de contact, un joli ronronnement nous rappelle qu'il y a un 6 cylindres sous le capot. D'une cylindrée de 2.7L et développant 181 chevaux, il se compare directement à certains moteurs japonais, dont le 2.5L qu'équipait les défuntes Ford Probe GT et Mazda MX6 LS. Très souple et aimant les hauts régimes, il manque cependant de couple à bas régime, ce qui incite à rétrograder lors d'un dépassement. Un temps d'accélération de 7.5 secondes a été réalisé pour atteindre 100 km/h. La boîte de vitesses comprend 6 rapports et comme la plupart des voitures de ce genre, la sixième vitesse est inutile. Les rapports sont courts et relativement bien étagés mais le manque de précision du levier est agaçant. Là où la Tiburon GS-R obtient une moins bonne note, c'est au niveau du freinage. Les freins à disques aux 4 roues sont très peu endurants et le système de freins ABS est médiocre pour ne pas dire dangereux, puisqu'il rallonge sensiblement les distances de freinage. Avec des jantes de 17 pouces, la voiture est très stable en virage et seul un léger roulis se présente en conduite sportive. La tenue de route est donc sans grand reproche.
 
Son équipement est évidemment assez complet. Il comprend entre autre les sièges de cuir, le système audio Infinity, le toit ouvrant, le système antipatinage et toutes les commandes électriques habituelles. Les sièges sont très confortables et présentent un bon soutien. On voudrait cependant un plus grand ajustement en hauteur puisque la garde au toit est réduite avec le toit ouvrant. Les sièges d'origine en cuir auraient dû être chauffants. Lors de l'achat d'une Tiburon, il est important de se questionner sur la pertinence d'opter pour la version GS-R, offerte à un prix de 28 795$. Pour 3000$ de moins, on peut opter pour la version GT V6 qui offre exactement les mêmes performances que celles de notre véhicule d'essai, et ce, malgré un boite manuelle à 5 rapports au lieu de 6. Vous trouverez en moins un système audio de qualité supérieure, les sacs gonflables latéraux et l'antipatinage. La version GT V6 offerte à 25 795$ me semble par conséquent un choix nettement plus adéquat.

Plusieurs japonais, dont Honda et Nissan, ont abandonné le marché des sportives pour se consacrer davantage à celui des sport-utilitaires. Les Prelude, 200 et 240 SX et MX-6 sont maintenant chose du passé et le choix de sportives est de plus en plus restreint. Hyundai a donc agrandi la famille Tiburon en proposant pas moins de quatre versions offertes entre 20 000 et 29 000$. Sa popularité sera gagnée par une ligne attrayante, un équipement complet et un prix très compétitif.

Bravo Hyundai.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Hyundai Tiburon 2003
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Hyundai Tiburon 2003
Hyundai Tiburon 2003
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Gallerie de l'article