Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Grand Cherokee Trailhawk 2017 : essai routier

Jeep Grand Cherokee Trailhawk 2017 : essai routier

Pour les familles huppées qui veulent sortir loin de sentiers battus Par ,

Fermez les yeux et essayez de penser à un VUS intermédiaire plus polyvalent que le Jeep Grand Cherokee. Allez-y, je suis patient. Vous n’en trouvez pas? C’est normal, car la liste des modèles offrant une aussi grande fourchette de prix, un aménagement aussi pratique et un niveau de performance aussi élevé que le Grand Cherokee est franchement courte — surtout avec l’arrivée d’une version Trailhawk pour 2017.

Entre la version de base Laredo à 44 000 $ et la redoutable SRT de 475 chevaux à 72 000 $, Jeep avait amplement d’espace pour donner au Grand Cherokee le même traitement hors route signé Trailhawk que ses 2 petits frères, le Cherokee et le Renegade.

Trailhawk, prise 2
Ce n’est pas la première fois qu’un Grand Cherokee porte le nom Trailhawk, vous savez. L’ancienne génération avait fait de même le temps d’une année-modèle, juste avant la refonte. Ce premier Trailhawk paraissait superflu, le Grand Cherokee étant déjà bien équipé et très habile pour éviter les obstacles et s’aventurer sur des terrains accidentés. Certains amateurs de Jeep ont même critiqué ses décalques, son décor intérieur et les autres éléments additionnels qui faisaient partie de l’ensemble.

Quatre ans plus tard, c’est un peu la même histoire. Hormis la version SRT conçue pour la route et la piste, tous les Jeep Grand Cherokee se débrouillent fort bien quand vient le temps d’affronter des conditions relativement difficiles loin des sentiers battus. Même le système à 4 roues motrices de base (Quadra-Trac I) offre plus de traction et de garde au sol que la majorité des acheteurs en auront besoin.

Cela dit, le nouveau Grand Cherokee Trailhawk marie plus efficacement les commodités plus luxueuses de ce VUS avec une performance hors route digne de l’écusson « Trail Rated » (chose qui manque aux versions Summit et SRT en raison de leur parechoc avant trop bas). C’est le Jeep qui semble répondre à la question : pourquoi ne pourrait-on pas profiter du confort de sièges ventilés tout en escaladant une montagne?

Tout un arsenal
Que comprend au juste le Jeep Grand Cherokee Trailhawk 2017 en termes d’équipement? Au niveau du châssis, on note le système à 4 roues motrices haut de gamme Quadra-Drive II (avec différentiel arrière à glissement limité, gamme basse et système Selec-Terrain), la suspension pneumatique Quadra-Lift qui offre plus de débattement que sur tous les autres Grand Cherokee, des pneus renforcés de Kevlar et dotés de gros crampons qui augmentent la garde au sol à 274 millimètres (10,8 pouces), un contrôle de vitesse en descente, un contrôle de motricité à basse vitesse, des plaques de protection sous le véhicule et des crochets de remorquage rouges. Sous le capot, on a le choix entre un V6 de 3,6 litres qui développe 295 chevaux et un V8 HEMI de 5,7 litres qui génère 360 chevaux, chacun travaillant avec une boîte automatique à 8 rapports.

Ces éléments techniques se comparent drôlement à ceux du Jeep Wrangler, mais en ouvrant la porte du Trailhawk, on découvre un environnement beaucoup plus convivial. De série, l’habitacle comprend un système d’infodivertissement Uconnect avec un gros écran tactile de 8,4 pouces facile à utiliser, des sièges en cuir Nappa chauffants et ventilés avec le nom Trailhawk cousu et des empiècements en suède, sans oublier des rétroviseurs rabattables électriquement. Du côté des options, elles sont nombreuses également : systèmes de sécurité de pointe, toit ouvrant panoramique, phares antibrouillard et feux de jour à DEL, système de navigation, essuie-glaces automatiques, etc.

Conquérir le monde en tout confort
Mon modèle d’essai, tout équipé ou presque, valait 8 640 $ de plus que le prix de détail suggéré de 56 745 $. C’est un Jeep Grand Cherokee Trailhawk qui avale les kilomètres sans effort aussi bien qu’il dévore les sentiers en forêt.

J’ai toujours aimé la façon dont le Grand Cherokee passe facilement du centre-ville à la cime des montagnes et vice versa. Contrairement au Wrangler Unlimited, sa conduite au quotidien ne s’accompagne pas de « oui, mais ». Si la soif d’essence du gros V8 ne vous dérange pas, vous trouverez le Trailhawk très satisfaisant, surtout si vous êtes un amateur du Wrangler qui n’en a jamais acheté un à cause du manque de confort dans la vie de tous les jours. Bien entendu, pour ceux qui recherchent un meilleur rendement à la pompe, le V6 est toujours prêt à servir.

Coûtant seulement 5 000 $ de plus que le Grand Cherokee Limited, la version Trailhawk est vraiment un véhicule tout-aller capable d’affronter n’importe quoi. Je dirais même qu’il possède 90 % des capacités hors route du Wrangler Unlimited, ce qui permet de bien s’amuser dans la boue sans devoir composer avec un essieu avant rigide. Si vous avez réellement besoin des 10 % restants pour gravir les chemins les plus difficiles, c’est que vous êtes le genre d’acheteur qui n’aurait probablement jamais songé au Grand Cherokee pour commencer.  

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Jeep Grand Cherokee Trailhawk 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :B.Hunting
Photos du Jeep Grand Cherokee Trailhawk 2017