Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Renegade Trailhawk 2016 : essai routier

Jeep Renegade Trailhawk 2016 : essai routier

Ce VUS sous-compact est cher, mais en vaut le prix Par ,

Considérez-vous Jeep comme une marque haut de gamme? Je vous rappelle qu’elle existe depuis 75 ans, qu’elle vend ses véhicules à la grandeur de la planète et que son Grand Cherokee vedette est disponible tant avec un moteur turbodiesel de source européenne qu’un puissant V8 de 475 chevaux. L’intérieur de ce VUS intermédiaire et d’autres modèles Jeep rivalise avec certaines compagnies de luxe en termes de raffinement et d’équipement. 

Si Jeep n’est pas une marque haut de gamme, elle donne à tout le moins une bonne raison aux acheteurs de remettre en question la nécessité de dépenser plus d’argent, souvent pour obtenir moins. Le nouveau Jeep Renegade 2016 en est un bel exemple.

Bien que sa version supérieure Trailhawk mise à l’essai soit capable de s’aventurer dans des forêts denses, de traverser des rivières et de gravir des dunes de sable avec ses gros pneus tout-terrain, elle s’est donné des standards beaucoup plus élevés que ses concurrents en termes de qualité des matériaux et de souci du détail. C’est dur à croire qu’un VUS offert à partir de seulement 21 495 $ puisse être aussi sophistiqué. Même chose pour la Fiat 500X qui partage sa plateforme. Ces 2 modèles se comparent davantage aux Buick Encore et MINI Countryman qu’aux utilitaires sous-compacts plus populaires. 

Qu’est-ce que le Renegade Trailhawk?
Avant de vous expliquer pourquoi je considère le Jeep Renegade 2016 comme un produit haut de gamme dans sa catégorie, je dois m’attarder à sa version Trailhawk que j’ai testée. Premièrement, celle-ci rehausse l’allure robuste du petit 4x4 avec un gros décalque noir mat sur le capot, des moulures protectrices noires plus épaisses au bas de la carrosserie, une galerie porte-bagages de toit entièrement noire et des crochets de remorquage peints en rouge à l’avant et à l’arrière. Des emblèmes « Trail Rated » aussi peints en rouge et un autre portant la mention « TRAILHAWK » ornent l’extérieur.

Le logo de Jeep apparaît sur le rebord avant du capot, sur les moyeux de roues, sur les rétroviseurs latéraux et sur le hayon. En outre, si vous regardez de plus près, vous verrez un petit emblème représentant des phares et la calandre à 7 fentes de Jeep à l’intérieur même des blocs de phares.

Dans l’habitacle du Renegade, la signature de la marque est apposée au centre du volant et sur chaque tapis, tandis qu’un gros « Jeep » s’allume sur l’écran multimédia au démarrage. Le même petit emblème de phares et de calandre est reproduit sur les grilles de haut-parleurs au contour rouge, sur les côtés du rétroviseur intérieur (qui intègre également les alertes de collision avant) et sur le panneau intérieur du hayon. 

Ce n’est pas tout : des insignes « Trailhawk » sont cousus sur les sièges en cuir et d’autres sont fixés à des écussons colorés au dos de ces mêmes sièges. Mon exemplaire arborait par surcroît un logo de Jeep sur le sac en nylon dans le coffre où l’on range les panneaux amovibles du toit. Enfin, des emblèmes « Beats Audio » s’ajoutent sur les haut-parleurs, incluant le caisson de graves à l’arrière.

Bref, le minuscule Jeep Renegade est un méchant exercice de branding. Cela dit, je ne sais pas comment les compagnies d’outils qui fabriquent des tournevis étoiles profitent du design unique des feux arrière, reproduit ensuite au fond de chaque porte-gobelet. N’oublions pas la fameuse mention « Since 1941 » au sommet de l’écran central.

Un habitacle étonnamment raffiné
Bien que je trouve ces petits détails intéressants, c’est la finition et l’équipement du Jeep Renegade Trailhawk 2016 qui m’impressionnent le plus. Le contour rouge des haut-parleurs est reproduit autour des bouches d’air avant, du levier de vitesses et des porte-gobelets. Le nom « Trailhawk » est aussi brodé en rouge pour s’agencer avec les coutures sur le volant, les sièges, la gaine du levier de vitesses et l’accoudoir central. 

Toute la partie supérieure du tableau de bord et du bloc de cadrans est faite de matériaux raffinés et doux au toucher, tandis que chaque garniture et accoudoir de portière consiste en un seul morceau de similicuir rembourré. Tant les bras du volant que le levier de vitesses arborent un beau fini argent satiné, comme les poignées de portes et les contours de cadrans, d’ailleurs. Ce qui est censé imiter une éclaboussure de boue, mais qui ressemble plutôt à des flammes, remplace la traditionnelle zone rouge du compte-tours. D’autre part, un protecteur en similicuir fait en sorte qu’aucun vide n’apparaît entre le tableau de bord et la colonne de direction. Enfin, plusieurs des molettes sont cerclées de chrome brillant.

Vraiment, ce Jeep Renegade 2016 pourrait se faire passer pour un modèle de luxe tellement ses commandes sont de grande qualité : les molettes de bouches d’air, les 3 qui contrôlent le système de climatisation et de ventilation (avec des boutons et de petits affichages numériques en leur centre) et enfin le sélecteur du système à 4 roues motrices (qui s’accompagne de modes Auto, Neige, Sable, Boue et Rochers, soit dit en passant). Une interface ornée de chrome pour les ports USB et auxiliaire ainsi que la prise de courant de 12 volts réside à la droite de ce dernier, juste au-dessus d’un petit réceptacle avec fond amovible en caoutchouc (encore une fois, l’emblème de phares et de calandre refait surface). Jeep n’a rien ménagé pour donner à son VUS sous-compact un look et un cachet bien particuliers. 

Les sièges du Renegade s’avèrent excellents, surtout au niveau du soutien lombaire. Celui-ci est même réglable en 4 directions du côté conducteur, chose qu’on ne retrouve pas dans bien des voitures de luxe. Pour un utilitaire, les places arrière sont fort agréables et spacieuses, avec beaucoup de soutien pour le dos. L’accoudoir rabattable et rembourré à la position centrale intègre des porte-gobelets. Au-dessus de nos têtes, il y a le panneau de toit amovible que j’ai mentionné précédemment; il est garni de velours noir en prime. Le toit ouvrant à l’avant est lui aussi de grande qualité et on peut l’enlever au besoin. Autre détail important : une prise de courant de 115 volts se trouve au dos de la console centrale avant et permet d’alimenter ou de recharger des appareils électroniques. 

Vous en voulez plus?
Comme je l’ai dit, l’habitacle du Jeep Renegade Trailhawk 2016 regorge de commodités. Le mien possédait un très grand affichage TFT multifonction que j’ai trouvé beaucoup plus attrayant que ceux offerts dans plusieurs modèles de luxe. L’écran d’infodivertissement tactile au centre du tableau de bord se veut quant à lui très bien pensé et hyper convivial à utiliser. La téléphonie mains libres et la lecture audio en continu via Bluetooth, l’un des meilleurs systèmes de navigation sur le marché (fourni par TomTom), une caméra de recul et plus encore sont aussi inclus dans cette version. 

J’ai bien aimé le volant chauffant du Renegade, qui met peu de temps à s’activer et qui chauffe sur toute sa circonférence, pas juste aux endroits où l’on place nos mains (à 9h et à 3h) comme dans certains véhicules. Les baquets avant chauffants à 2 niveaux d’intensité se réchauffent assez vite eux aussi. 

Solide et agile
Au-delà de tout ça, le Jeep Renegade Trailhawk 2016 est un VUS sous-compact qui démontre la solidité d’un intermédiaire. Sa qualité d’assemblage est surtout évidente quand on referme les portières, déplace les sièges et bien sûr quand on prend la route. On dirait un petit char d’assaut; j’appellerais le mien Sherman, quoique ce surnom ne rende pas justice à son agilité. 

Je vous le dis, vous serez surpris de voir à quel point le Renegade est amusant à conduire. Il négocie les virages avec calme et précision, puis accélère et dépasse sur l’autoroute avec beaucoup d’aplomb grâce à son énergique moteur à 4 cylindres de 2,4 litres produisant 184 chevaux et 177 livres-pied de couple. Celui-ci est jumelé à une boîte automatique à 9 rapports avec mode manuel, exclusive dans la catégorie, et à un système à 4 roues motrices à prise constante de série (l’excellent Jeep Active Drive Low en version Trailhawk). 

Un de ces jours, je dois vraiment aller m’amuser hors route avec le Jeep Renegade Trailhawk, car je suis persuadé qu’il livre d’aussi belles performances loin de l’asphalte. Malheureusement, je n’en ai pas encore eu l’occasion. Je sais par contre que l’emblème « Trail Rated » ne s’acquiert pas facilement, car tout Jeep ainsi désigné doit avoir franchi le difficile sentier du Rubicon à Lake Tahoe, en Californie. Le Renegade est assez petit qu’il doit sans doute se faufiler aisément dans ce parcours serré, en tout cas plus que le Wrangler Unlimited à empattement allongé que j’ai déjà essayé. 

Je pourrais en dire encore et encore à propos de ce fabuleux 4x4 sous-compact, mais je veux simplement ajouter en terminant que le prix substantiel de 39 420 $ de mon modèle d’essai est raisonnable considérant ses nombreux attributs haut de gamme (le Renegade Trailhawk débute à 33 290 $). De plus, je dois saluer sa faible consommation de 11,2 L/100 km en ville et de 8,0 L/100 km sur l’autoroute ― faible pour un VUS tout-terrain bien équipé et capable de remorquer jusqu’à 2 045 kilos (4 508 livres) avec l’équipement approprié ― de même que son volume de chargement de 524 litres avec les dossiers arrière relevés et de 1 438 litres une fois ceux-ci rabattus à plat.

Le Jeep Renegade en bref
Le Jeep Renegade Trailhawk 2016 est un petit utilitaire qui vous fera douter du statut d’entrée de gamme de Jeep. Doit-on vraiment le comparer à des modèles comme le Mazda CX-3 et le Honda HR-V ou plutôt à des produits plus luxueux comme le Buick Encore et la MINI Countryman, pour ne pas dire un Land Rover? À vous de décider. Quoi qu’il en soit, le surprenant Renegade mérite votre attention… et un essai. 

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Jeep Renegade 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Jeep Renegade 2016
    Jeep Renegade 2016
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos du Jeep Renegade Trailhawk 2016