Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Jeep Wrangler Rubicon 2 portes 2020 : le vrai Wrangler

Auto123 fait l’essai du Jeep Wrangler Rubicon 2020, version 2 portes

Pour trouver les origines du Jeep Wrangler, il faut reculer jusqu’en 1941. On ne vous refera pas le coup de l’histoire du modèle et de ses origines militaires, car vous les connaissez probablement déjà. Ce qu’on peut rappeler, cependant, c’est qu’à travers l’histoire, le Jeep classique à deux portes est celui qui s’est imposé comme l’icône de la marque. 

Bien sûr, d’autres modèles Jeep sont apparus au fil des années et la gamme s’est diversifiée. Au passage, elle est devenue une véritable vache à lait pour son propriétaire, tantôt Willys-Overland, tantôt AMC, tantôt Chrysler et aujourd’hui FCA… et bientôt Peugeot, aussi. 

Quant au Wrangler, un changement majeur est survenu en 2007 lorsque la variante Unlimited à quatre portes a été introduite. Au moment d’écrire ces lignes, elle représente 80 % des ventes du modèle. 

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : D.Rufiange

Tellement que lorsque Jeep nous propose de faire l’essai d’un Wrangler, c’est une de ces versions qu’on nous suggère. Or, récemment, lors d’un court séjour en Californie, on m’a invité à prendre le volant d’une version à deux portes. J’ai littéralement sauté sur l’occasion. 

Le vrai
Lorsqu’on se trouve en face d’une version à deux portes du Wrangler, il est impossible de ne pas ressentir une certaine émotion en pensant à l’histoire du modèle. Pas que la variante allongée est une impostrice, mais devant une version d’origine, le passé nous parle.

Ajoutez à cela le fait qu’esthétiquement, rien ne ressemble au Wrangler. La signature est unique, sans compter que la palette de couleur semble empruntée à celle d’un peintre. Au total, 10 teintes sont possibles.

Photo : D.Rufiange

Bref, la recette est magique. Jeep n’a qu’à peaufiner ici et là pour assurer la pérennité de son modèle. Tout manufacturier rêve d’avoir un joueur de cette trempe au sein de son alignement.

L’expérience
Puis, comme si ce n’était pas assez, il y a cette sensation unique que l’on vit lorsqu’on prend le volant. Aucun autre véhicule sur le marché n’offre un comportement semblable à celui du Wrangler. Aucun. Et n’allez surtout pas croire que c’est parce que ce dernier se situe au-delà de la mêlée. Au contraire, il se montre agricole par moment. On fait ici référence à une tenue de route quelconque, à un habitacle qui ne connaît pas le sens du mot insonorisation et à une position de conduite (lire l’ergonomie) qui n’en a rien à foutre de notre confort. 

Mais savez-vous quoi ? On s’en fiche ! Cette différence, ce petit côté rebelle qu’offre la conduite du Wrangler, c’est ce qu’on aime. Et dans un monde où la recherche de la perfection vient souvent aseptiser la sauce, c’est d’autant plus rafraîchissant. 

Photo : D.Rufiange

La perfection
Cette perfection, Jeep la recherche aussi, mais pas là où le commun des mortels passe 99 % de son temps au volant. Cette quête de l’excellence, elle a en fait été atteinte et elle concerne, vous l’avez deviné, la conduite hors route. Et de toutes les variantes du Wrangler, la Rubicon est celle qui est capable de franchir à peu près n’importe quel obstacle. 

Cette déclinaison propose notamment la dernière génération des essieux ultras robustes Dana, la boîte de transfert à deux vitesses Rock-Track NV241 dont le ratio de gamme basse est de 4,0:1, des différentiels (avant et arrière) qui peuvent être verrouillés électriquement, ainsi qu’une barre stabilisatrice avant pouvant être déconnectée. 

Bref, devant un obstacle avec un Wrangler Rubicon, on ne se demande pas si on va pouvoir le franchir, mais avec quelle facilité on va le faire. 

Photo : D.Rufiange

Un 4-cylindres 
Avec le Wrangler 2-portes, deux mécaniques peuvent prendre place à l’avant. Il y a bien sûr le fameux V6 Pentastar de 3,6 litres, mais aussi un 4-cylindres turbo de 2 litres, un ajout intéressant effectué lors de la dernière refonte du modèle. Ce dernier propose une cavalerie de 270 chevaux, un couple de 295 livres-pieds. Il ne peut être jumelé qu’à la boîte automatique à huit rapports qui est offerte par le fabricant.

Et le moteur Diesel récemment introduit ? Il n’est livrable qu’avec les variantes Unlimited. Même si ce dernier nous a franchement impressionnés lors de notre essai réalisé l’automne dernier, il est plus utile au modèle allongé qu’à l’original qui est bien servi par le moteur 4-cylindre, notamment. 

Concernant ce dernier, le court essai réalisé nous a rapidement fait comprendre que la puissance était plus qu’adéquate, mais que sa livraison avait encore besoin d’attention ; un délai suivi d’un à-coup lorsqu’on enfonce l’accélérateur, ça n’a plus sa place en 2020. La sensation rétro a ses limites. 

Photo : D.Rufiange
Photo : D.Rufiange

Le pot
Si votre lecture vous a mené jusqu’ici, vous aurez remarqué qu’on lance beaucoup de fleurs au Wrangler. Voici le pot et celui du Wrangler est massif. 

En fait, il concerne essentiellement le prix à payer pour avoir accès à ce véhicule. La gamme compte 12 variantes, 5 d’entre elles proposant 2 portes. La moins chère est à 36 990 $. Quant à notre modèle Rubicon, il est le seul qui est plus dispendieux que certaines moutures Unlimited à 50 140 $. À cela, ajoutez une liste d’options qui n’a qu’un objectif, soit vous arracher vos dernières économies, et vous aurez compris que Jeep ne fait pas de cadeaux avec son baroudeur. 

Photo : D.Rufiange

On la comprend, car le modèle se vend et contribue à la santé financière de FCA. N’empêche, on pourrait avoir une gamme de prix plus respectueuse pour la clientèle. 

La bonne nouvelle, c’est que la valeur de revente du produit n’est rien de moins qu’extraordinaire. 

Conclusion
L’achat d’un Wrangler est une affaire émotive. Il représente souvent l’aboutissement d’un rêve. Le véhicule est singulier et ses propriétaires sont d’abord séduits par cette unicité. Et bon nombre d’entre eux n’hésiteront pas, non plus, à le mettre à contribution hors des sentiers battus, là où il a bâti sa réputation. 

Photo : D.Rufiange

En somme, l’important est de savoir dans quoi on s’embarque avec ce véhicule. Si on accepte ses défauts, l’agrément sera au rendez-vous. 

On aime

Style unique
Capacités hors route exemplaires
Conduite amusante

On aime moins

La gamme de prix
La tenue de route quelconque
L’ergonomie

La concurrence principale : 

Toyota 4Runner
Futur Ford Bronco ?
Futur Land Rover Defender ?

Photo : D.Rufiange

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Jeep Wrangler 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Jeep Wrangler 2020
jeep wrangler 2020
Jeep Wrangler 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Rufiange
Photos du Jeep Wrangler Rubicon 2-portes