Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Kia Soul 2020 : Son âme a été sauvée

Le style du Kia Soul ne fait pas l’unanimité. Prenons pour exemple ma voisine, qui ne s’est pas gênée pour me dire à quel point elle détestait l’allure du véhicule que je venais de stationner devant la maison. Avec le Soul, on aime ou on déteste. Certains adorent son charme, ses lignes uniques et son allure carrée. D’autres ne voient qu’une boîte carrée avec des yeux bridés.

De mon côté, j’admire un véhicule qui réussit à être différent, surtout à une époque où trop de voitures et de VUS sortent du même moule. Et, malgré ces campagnes publicitaires qui visent une clientèle jeune et branchée, l’acheteur du Soul est en moyenne un peu plus âgé que ne l’est celui des autres produits Kia.

Le modèle 2020 marque l’arrivée en scène de la troisième génération. Même si son allure suggère une certaine sportivité, les éléments qui pourraient y contribuer n’y sont pas ; le Soul est conçu pour l’efficacité et la praticité, bien plus que pour les performances. On retrouve trois familles de modèles qui, au final, nous donnent une kyrielle de variantes : LX, EX, EX+, EX Premium, GT-Line Premium, EX Limited et GT-Line Limited.

Fiche technique du Kia Soul 2020

Photo : D.Boshouwers

L’extérieur
Ce qui frappe, ce sont ces yeux élancés à l’avant, de même que ces magnifiques roues de 18 pouces qui sont livrables sur les modèles plus huppés. Les deux donnent au véhicule une allure menaçante et pas seulement coquette. De plus, le Soul peut recevoir l’ensemble d’apparence GT qui graciait notre véhicule d’essai. Soyons clairs, toutefois ; le Soul GT ne performe pas à la hauteur de ce que son style laisse présager.

Le moteur, le seul
Le Soul ne propose qu’une mécanique, soit un 4-cylindres de 2 litres à aspiration naturelle. Cette dernière suggère 147 chevaux et 132 livres-pieds de couple, un peu moins qu’avec le modèle sortant, aussi pourvu d’un 2-litres. Le bloc travaille conjointement avec une transmission à variation continue (CVT), même si Kia utilise l’acronyme IVT pour Intelligent Variable Transmission. Au final, la puissance annoncée et l’utilisation d’une CVT se traduisent par des performances modestes, mais dans la norme et suffisantes pour ce type de produit, surtout pour les déplacements en ville. Malheureusement, aucune traction intégrale ne figure au menu.

Photo : D.Boshouwers

Les versions
En revanche, on a droit à un prix de base raisonnable à 21 195 $, légèrement plus que l’an dernier. Kia a fait sa marque en réussissant à en offrir beaucoup pour le prix et elle récidive avec le Soul 2020 ; on a l’impression d’être à bord d’un véhicule qui vaut plus cher.

Dès le modèle de base, on profite de sièges chauffants, de la compatibilité avec les applications Android Auto et Apple CarPlay (via un écran tactile de sept pouces, de série) et de l’accès sans clef. Le modèle n’avance pas le régulateur de vitesse, toutefois, ce qui à notre avis doit être un automatisme dès l’offre initiale. Aussi, si vous souhaitez en avoir plus en matière de sécurité, il faut passer à la variante EX. Une fois là, on reçoit l’alerte des angles morts, l’assistance au maintien dans la voie et à l’évitement de collision frontale. À ce niveau de finition, le volant est aussi drapé de cuir et chauffant. On jouit également de la recharge sans fil pour appareils cellulaires, des phares de jour et des feux de positionnement à DEL.

En passant à EX+, les phares sont à DEL, ce qui confère au véhicule une apparence plus haut de gamme. Un toit ouvrant est aussi de la partie avec cette déclinaison.

Avec le modèle EX Premium, un fini noir brillant décore l’intérieur, la climatisation à deux zones est ajoutée, tout comme la radio satellite et un écran de plus grande dimension, soit 10,25 pouces. Le rétroviseur offre aussi la fonction d’atténuation automatique.

Les sièges en cuir, ventilés à l’avant, chauffants à l’arrière, de même que l’affichage tête-haute, sont inclus avec les deux variantes Limited. Dans ce dernier cas, il s’agit d’un écran bon marché du type qu’on retrouve chez Mazda et il nous semble très fragile. Avec une des versions Limited, vous pouvez aussi profiter d’une chaîne audio Harman/Kardon de 640 watts.

Avec les livrées GT, les parechocs avant et arrière adoptent un style plus sportif et on retrouve des rails de toit.

Photo : D.Boshouwers

L’intérieur
La première chose que l’on remarque en s’installant aux commandes, c’est que la visibilité est excellente, et ce, peu importe la place occupée. L’habitacle est spacieux et l’espace pour la tête est généreux. C’est bien sûr attribuable à la forme carrée du véhicule.

Pour ce qui est du volume de chargement, ça ne semble pas le Klondike à première vue, mais les 663 litres offerts sont plus que ce que propose la Volkswagen Golf. Il faut cependant abaisser le plancher pour en profiter, car lorsque ce dernier est à sa plus haute position, le volume est de 530 litres. Avec le plancher abaissé et les sièges arrière rabattus. Le tout passe à 1758 litres. C’est plus que le Honda HR-V (1665 litres), le Hyundai Kona (1297 litres) et le Mazda CX-3 (1260 litres). Efficaces, les boîtes carrées ? Jugez-en par vous même.

Pour le confort, on ne se plaint de rien. Sur les versions GT, la partie inférieure du volant est aplanie, ce qui est toujours appréciable. Ça détonne un peu considérant le côté non sportif du véhicule, cependant.

En matière d’ergonomie, le Soul a marqué des points. Je n’ai habituellement pas trop de patience lorsque je dois chercher des boutons et des commandes usuelles. Là, la plupart des contrôles sont manipulables, ce qui nous permet de garder les yeux sur la route. Quant à l’écran tactile de 10,25 pouces, il peut se subdiviser et son utilisation demeure conviviale.

Photo : D.Boshouwers

La conduite
Une fois bien installé au poste de pilotage, il est important de se rappeler une chose ; l’expérience de conduite est une axée sur le côté pratique, non sur les sensations. L’accélération est décente, mais il ne faut rien ménager pour obtenir ce que l’on veut. Et le véhicule s’en plaint ! À vitesse de croisière, c’est une expérience en douceur qui vous attend. La suspension fait du bon travail pour adoucir les surfaces. En activant le mode Sport, ça devient plus rustique et tout se promène davantage à l’intérieur (passagers et cargo). Au fait, qui a besoin d’un mode Sport avec un tel véhicule ?

Quant à la direction, elle penche pour la légèreté, mais son comportement est prévisible. Ce nouveau Soul avance aussi un châssis plus rigide, ce qui explique pourquoi il montre une belle habileté en virage. Il est seulement dommage que Kia n’ait pas jugé nécessaire d’offrir, du moins en option, le rouage intégral. Être propriétaire de ce véhicule, j’aimerais le savoir capable d’affronter n’importe quelle côte en hiver, comme celle qu’on retrouve où j’habite.

Photo : D.Boshouwers

La consommation officielle est annoncée à 8,6 litres aux 100 kilomètres en ville, 7,1 litres sur l’autoroute. J’ai cependant terminé mon exercice à 9,1 litres aux 100 km avec 60 % de conduite en ville, ce qui est décevant. Il est vrai que le modèle qui m’a été prêté était tout neuf avec 30 bornes au compteur. À long terme, il est à souhaiter que les propriétaires obtiennent des chiffres plus près de ceux promis.

Conclusion
Si d’autres modèles carrés nous ont quittés, qu’on pense au Nissan Cube, au Honda Element ou au Scion xB, le Soul persiste et signe. La visibilité offerte est géniale, l’habitacle est spacieux et l’ergonomie est bonne. J’aurais préféré obtenir de meilleures cotes de consommation, mais les acheteurs auront une idée plus précise de ses vraies performances à long terme à ce propos.

Photo : D.Boshouwers

On aime

Excellente visibilité
Habitacle confortable
Belle ligne extérieure
Volume de chargement
On aime moins

On aime moins

Pas de traction intégrale
Consommation d’essence
Puissance modeste

Photo : D.Boshouwers

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Kia Soul 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Kia Soul 2020
kia soul 2020
Kia Soul 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Boshouwers
Photos du Kia Soul GT-Line 2020