Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le match de l'économie

Le match de l'économie

Par ,

Le match de l'économie

N'en déplaise à nos voisins américains et canadiens, les Québécois sont dans un monde à part en matière d'achat automobile. Selon l'avis de plusieurs spécialistes en marketing travaillant pour différents constructeurs, le Québec est un marché particulier qui se distingue du reste de l'Amérique du Nord. Tout d'abord, on le sait les impôts et le prix de l'essence y sont plus élevés qu'ailleurs sur le continent. De même, le Québec est la province qui recense le plus grand nombre de familles monoparentales au Canada. Résultat : il en reste moins dans nos poches à la fin du mois. Et pour arriver à boucler le budget, on se paie des petites voitures compactes ou, si vous préférez, des " citadines " comme disent nos cousins français.

Toutefois, il serait regrettable que nous soyons gênés par notre situation sociale et économique qui, avouons-le, pourrait être meilleure. Au contraire. Réjouissons-nous et croyons plutôt que nous sommes nettement plus branchés que les autres provinces canadiennes et États américains qui sont complètement déconnectés avec leurs utilitaires grand format. Si les pensions alimentaires et les taxes font partie de nos moeurs, tans pis! Au moins, nous avons bonne conscience en luttant contre la pollution et en protégeant l'environnement!

Au début des années 2000, face à l'émergence des utilitaires en tout genre, nous avons assisté au retrait des petites Chevrolet Metro, Pontiac Firefly et Suzuki Swift. Et qui s'en serait plaint? Puisque le style et le comportement de ce trio n'avaient jamais soulevé les passions. Qui plus est, la marge de profit sur ces véhicules était si minime que plusieurs concessionnaires voyaient d'un bon oeil leur mise au rancart. Par ailleurs, la disparition de ces modèles a permis aux constructeurs sud-coréens Hyundai et Kia de redorer leur blason auprès de l'opinion publique avec leur recette des "3B" consistant à cuisiner des "belles et bonnes voitures à bas prix!"

Pour les besoins de ce match, nous aurions pu confronter la Hyundai Accent et la Kia Rio aux trois nouvelles protagonistes que sont les Chevrolet Aveo, Suzuki Swift+ et Toyota Echo Hatchback. Toutefois, comme il s'agissait d'un comparatif entre des modèles hatchback à vocation économique, nous avons dû écarter la Rio format familiale pour retenir seulement la championne incontestée de l'économie des dernières années : l'Accent trois portes. Dommage. Car même si la Rio aurait perdu des points pour son agrément de conduite et sa finition, celle-ci aurait fait bonne figure en ce qui concerne son espace de chargement et son prix de vente.