Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lexus IS 300 2003

Lexus IS 300 2003

Par ,

La BMW japonaise

Lexus aura été le premier constructeur nippon à troubler la quiétude de la Sainte-Trinité allemande (Audi-BMW-Mercedes), qui règne sans partage dans le lucratif créneau des berlines de luxe compactes depuis belle lurette. Modèle d'entrée de la division de prestige de Toyota, la petite IS 300 revendique cet exploit.

Carrosserie

Depuis l'an dernier, une deuxième configuration s'est ajoutée à la berline 4 portes. Il s'agit de la familiale SportCross qui, comme son nom l'indique, a des prétentions plus sportives qu'utilitaires.

Au premier coup d'oeil, on croirait un coupé tant son profil est élancé. Le côté pratique ri a pas été négligé pour autant: outre les avantages propres à cette configuration, on retrouve plusieurs espaces de rangement dans le coffre à bagages. Quant à la berline, son physique est aussi agréable que celui de la SportCross. Rien à voir avec les autres horreurs de la gamme Lexus, et c'est tant mieux !

Mécanique

Alors que la concurrence allemande propose deux et même trois motorisations, Lexus a joué la carte de la simplicité en ne s'en tenant qu'à une seule, soit un V6 de 3 litres, bon pour 215 chevaux.

Ce moteur brille autant par sa souplesse que par son silence de roulement. On l'entend à peine, au point où ceux qui ont l'oreille plus sportive le souhaiterait plus sonore. Mais à sa décharge, il ne manque pas de caractère, contrairement à ses compatriotes. Ses performances permettent d'ailleurs à la IS 300 de tutoyer des rivales aussi prestigieuses que les Audi A4 3.0(220 ch), BMW 330 (225 ch), Mercedes C320 (218 ch) et autres Jaguar X-Type 3.0 (234 ch).