Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lincoln MKX TI 2010 : essai routier

Lincoln MKX TI 2010 : essai routier

Et pourquoi pas un Edge Limited? Par ,

S’il existait un dictionnaire Larousse des automobiles américaines, on pourrait sans doute y lire : Lincoln MKX – Utilitaire de luxe de taille moyenne; jumeau du Ford Edge; véhicule paré de chrome et disposant d’une dotation plus complète qu’un Edge Limited; rival d’une ribambelle d’utilitaires de luxe de taille moyenne destinés essentiellement au bitume et parmi lesquels on compte les Lexus RX 350, Infiniti EX35 et Cadillac SRX.

La silhouette simple et élégante du Lincoln MKX peut vous paraître familière. À quelques détails près, c’est la même que celle d’un Ford Edge! (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Pas besoin de chercher de midi à quatorze heures pour comprendre l’essence de ce produit. Le MKX et l’Edge 2010 partagent le même groupe motopropulseur, la même silhouette bulbeuse et les mêmes origines ontariennes – ils sont assemblés à l’usine Ford d’Oakville. On retrouve donc chez l’un et l’autre les mêmes qualités et défauts. Cependant, l’Edge Limited à quatre roues motrices, alter ego du MKX, coûte 3500 $ de moins.

Alors, pourquoi choisir le Lincoln? Pour le prestige, répondra sans hésiter l’acheteur typique de la marque! Mais encore, si l’esthétique de ces deux jumeaux les distinguait tout autant que celle des Ford Flex et Lincoln MKT, deux autres jumeaux, la justification serait plus évidente.

Mécanique : idem
Quoi qu’il en soit, le MKX n’est pas sans intérêt. Son V6 Duratec de 3,5 litres et 265 chevaux, jumelé à une boîte automatique à 6 rapports, est puissant et souple. Il propulse l’utilitaire à 100 km/h en 8 secondes et des poussières, malgré ses deux tonnes bien comptées.

Ce groupe motopropulseur autorise aussi le remorquage de charges atteignant près de 1600 kilos, ce qui donne un côté pratique au MKX. Mais c’est aux dépens d’une consommation importante, comme en témoigne la moyenne de 14,7 litres aux 100 kilomètres relevée au terme de nos essais.

Le fabricant affirme pourtant que des améliorations apportées au moteur et au profilage de la carrosserie du MKX 2010 permettraient de réduire sa consommation de 6,6 % par rapport au modèle 2009.

Alors, tout naturellement, on croirait qu’un MKX à deux roues motrices, comme il s’en vend aux États-Unis, constituerait une alternative plus attrayante. Ce ne serait pourtant pas le cas, si l’on se fie aux chiffres publiés par Ford pour nos voisins du Sud. Le MKX à deux roues motrices consommerait 7% plus de carburant que sa contrepartie à transmission intégrale! Alors, comptons-nous chanceux que Ford Canada nous offre uniquement la version la moins énergivore!

Le V6 de 3,5 litres qui entraîne les quatre roues est très puissant et procure des reprises soutenues. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)