Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz GL320 CDI 2008 : essai routier

Mercedes-Benz GL320 CDI 2008 : essai routier

Au diable les hybrides Par ,

Au diable les hybrides !

L'idée d'une Mercedes pourvue d'un moteur diesel pourrait en surprendre plus d'un, mais, en réalité, le fabricant les offre depuis des années. La gamme de produits de la firme allemande a été parsemée de véhicules diesel en Europe; cependant, seulement un ou deux à la fois ont traversé l'océan pour être commercialisés en Amérique du Nord.

L'idée d'une Mercedes pourvue d'un moteur diesel pourrait en surprendre plus d'un.

Mais est-ce que les voitures à motorisation diesel ont toujours la réputation d'être puantes, bruyantes, sales et anémiques ? Peut-être, mais les récentes offrandes provenant de quelques fabricants ont prouvé que les moteurs diesel en cours de développement sont très modernes. À la fin des années 70, les fabricants ont dû précipiter la venue du diesel en raison de la crise du pétrole, et le résultat s'est révélé plutôt désastreux.

Du couple en quantité industrielle
On peut penser qu'un camion de 2410 kilos (5313 livres) mû par un V6 de 3 litres aura des accélérations plutôt anémiques, mais le couple de 398 livres-pied, atteint entre 1600 et 2400 tr/min, compense très bien. En effet, le couple à bas régime est souhaitable pour des accélérations rapides, et le GL320 galope de 0 à 100 km/h en 9,8 secondes. Bon, ce n'est pas aussi rapide que le GL550 qui atteint la même vitesse en 6,5 secondes, mais le GL320 se débrouille quand même très bien.

En conduite normale, toutefois, la livrée de puissance du moteur diesel est souple et linéaire. Personne à bord ne devinera que, sous le capot, c'est un moteur diesel et non un moteur traditionnel qui anime le véhicule. Au ralenti, l'odeur de l'échappement révèle quand même la combustion du carburant diesel; de plus, quand on démarre le matin par temps froid, c'est un peu bruyant.

À vitesse constante sur l'autoroute, vous consommerez probablement environ 10 litres aux 100 kilomètres; en ville, c'est plus ou moins 15 litres aux 100 kilomètres; pour ce qui est de ma consommation moyenne, elle s'est chiffrée à 12,7 litres aux 100 kilomètres. Ce n'est pas mauvais du tout, puisque les GL450 et GL550 brûleront facilement 15 litres aux 100 kilomètres, en moyenne. Par contre, je suis convaincu que l'économie de carburant n'est pas une priorité pour quelqu'un qui s'achète un VUS de plus de 80 000 $.

Le GL320 galope de 0 à 100 km/h en 9,8 secondes.