Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la Mini Countryman JCW 2020 : John Cooper en serait fier

Auto123 fait l’essai de la Mini Countryman JCW 2020, une John Cooper Works digne du nom

John Newton Cooper était un ingénieur britannique. Il est devenu célèbre dans l’histoire de la F1 en fondant l’écurie Cooper qui a été la première à présenter une monoplace à moteur central arrière, avant que ça ne devienne la norme.

De grands pilotes comme Stirling Moss, Jack Brabham et Bruce McLaren ont piloté des Cooper, et l’écurie a d’ailleurs remporté le championnat des constructeurs en 1959 et 1960. John Cooper est aussi célèbre pour avoir développé sa propre version de la Mini qui a fait un malheur sur le circuit des rallyes dans les années 60 et 70. Peu avant sa mort à 77 ans en l’an 2000, lui et son fils ont été consultés pour la nouvelle Mini dont la version la plus sportive porte toujours son nom, la John Cooper Works (JCW).

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : D.Boshouwers

Une puissance retrouvée
John Cooper déplorait à la fin de sa vie qu’il n’y avait plus de plaisir dans la course. Si la JCW des dernières années offrait un certain plaisir, la différence de puissance avec le modèle S n’était pas significative. Or, pour 2020, les modèles Clubman et Countryman ont reçu une sérieuse dose de testostérone pour pallier à ce manque.

La petite sportive voit sa puissance passer de 228 à 301 chevaux et de 258 à 331 livres-pieds de couple. Cette nouvelle cavalerie provenant de la BMW X2 transforme la conduite. Pour accueillir un moteur plus nerveux, des modifications s’imposaient. On a donc habillé le pare-chocs avant d’un nouveau séparateur, de prises d’air plus imposantes et d’un refroidisseur supplémentaire — afin de maintenir le moteur et les freins à une température idéale pour la demande plus grande en oxygène.

Photo : D.Boshouwers

La transformation passe aussi par un nouvel échappement avec un grondement basse fréquence à deux sorties de 95 mm qui offre un ronronnement sympathique. Il ne faut pas oublier le freinage à quatre pistons à l’avant et à l’arrière qui assurent une puissance homogène, même en cas d’utilisation intensive. Les étriers finis en Rouge Chili accentuent l’allure des roues en alliages exclusives de 18 pouces de série et de 19 pouces en option.

Photo : D.Boshouwers

Ligne plus expressive
Le dessin de la calandre est plus expressif avec des phares à DEL à l’avant mis en relief par un contour en piano noir. Même principe pour les feux de position qui sont à DEL et désormais intégrés dans les ailes à l’arrière.

Pour bien montrer son originalité, Mini a dessiné la structure graphique de sa source lumineuse sous la forme d’un motif abstrait du drapeau de l’Union Jack. Avec ses lignes marquantes, le motif du drapeau constitue une forme d’identification distinctive, aussi bien de jour que de nuit. Le feu de freinage suit le même principe.

Parmi les caractéristiques spécifiques à la version JCW, citons la peinture contrastante optionnelle rouge pour le toit et les caches de rétroviseurs, ainsi qu’un design individuel pour les custodes et le logo John Cooper Works sur la calandre et le hayon. L’entrée d’air centrale présente une structure en nid d’abeille. Une croix rouge divise la nouvelle calandre.

Photo : D.Boshouwers
Photo : D.Boshouwers

Intérieur sportif
Porteuse de sièges sport aux contours saillants, la Mini Countryman JCW offre une bonne dose d’éléments de sécurité comme un avertisseur de collision avec assistance au freinage d’urgence en ville, l’aide au stationnement, le régulateur de vitesse adaptatif et la reconnaissance des panneaux de signalisation. Vous pouvez également opter pour un système de navigation avec un grand nombre d’options d’infodivertissement aux services en ligne et une application pour votre cellulaire, ainsi que l’utilisation d’Apple CarPlay.

On retrouve également de série un démarreur à bouton-poussoir, un écran de 6,5 pouces avec fonction tactile et un affichage graphique redessiné avec un halo en plusieurs couleurs. Vous avez aussi un choix de modes de conduite qui comprend Eco, Normal et Sport.

Photo : D.Boshouwers
Photo : D.Boshouwers

Ensuite, on peut choisir entre des équipements spéciaux offerts en option, notamment la navigation connectée avec sa fonction de routage conviviale et des options d’infodivertissement supplémentaires, ainsi que la navigation connectée plus avec un écran plus grand de 8,8 pouces. Les sièges sport procurent un très bon confort avec une position de conduite idéale.

Nerveuse et enjouée
Si certains puristes déplorent l’absence d’une boîte manuelle, il faut ajouter que la boîte automatique Steptronic Sport à huit rapports qui inclut une fonction de contrôle de l’accélération au démarrage et des palettes de changement de rapports au volant est très pertinente.

Photo : D.Boshouwers

Avec un blocage de différentiel mécanique qui transfère le couple à l’autre roue en cas de patinage, le contrôle de cette nouvelle puissance reste… contrôlable. Avec 301 chevaux et 331 livres-pieds de couple, et la capacité d’atteindre 100 km/h en 4,9 secondes, la nouvelle JCW a maintenant les moyens de ses ambitions.

La transmission Mini ALL 4 est de série pour contribuer à une tenue de route à la hauteur des prestations de la voiture. Avec le surplus de puissance, Mini a aussi revu le système de freinage qui est plus grand et plus efficace. Toute la structure du châssis a aussi été révisée avec des raccordements moteurs et des fixations extrêmement rigides.

Photo : D.Boshouwers

Malgré un poids assez conséquent, on sent le moteur prompt et le 4 cylindres très nerveux. Placez le tout en mode Sport et vous aurez envie de vous retrouver sur un circuit (en passant, la vitesse maximale est fixée électroniquement à 250 km/h).

La structure très rigide, la carrosserie abaissée de 10 mm (comparé au modèle régulier) et la configuration de suspension plus rigide avec nos pneus de 19 pouces, aidés par le rouage intégral, assurent de vous garder bien planté au sol.

Ce sont tous ces petits détails de performance, qui manquaient à la version JCW, qui rendent maintenant le véhicule beaucoup plus intéressant. La direction est rapide et précise et la puissance est présente à tous les régimes. La boîte automatique, avec sa configuration sport, est plus réactive et suit le rythme du moteur. Même les palettes au volant procurent beaucoup de plaisir. Nous devons toutefois admettre que la boîte manuelle nous a manqué un peu.

Photo : D.Boshouwers

Conclusion
Avec cette nouvelle édition de sa plus sportive des Countryman, Mini montre son réel savoir-faire en matière de petites sportives et elle peut maintenant et fièrement se présenter dans l’arène des modèles les plus performants de cette catégorie sans avoir à rougir devant la concurrence. John Cooper approuverait.

On aime

Amusante et puissante
Tenue de route
Style accrocheur

On aime moins

Pas d’Android auto
Peu de coffre avec 4 passagers
Pas de boîte manuelle

Photo : D.Boshouwers

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
MINI Countryman 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Boshouwers
Photos de la Mini Countryman JCW 2020