Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan 370Z Roadster 2010 : essai routier

Nissan 370Z Roadster 2010 : essai routier

Une façon amusante de se sécher les cheveux Par ,

Les cabriolets adoptent de plus en plus les capotes rigides, non seulement pour avoir l’air de coupés sport, mais aussi pour donner l’impression d’être hermétiques comme une canne de thon.

Comparée au coupé, la 370Z Roadster s’alourdit d’environ 90 kilos. Du reste, les différences sont mineures.

La Nissan 370Z Roadster 2010, en revanche, conserve un style classique en continuant à miser sur une capote en tissu. La grande (et bonne) nouvelle est que cette toute dernière génération, contrairement aux précédentes, a été dessinée et conçue expressément comme un cabriolet et non comme une simple version modifiée du coupé existant.

Avec son prix de base de 46 998 $, elle est aussi plus abordable que les anciennes Z (51 498 $ pour la 350Z et 61 400 $ pour la 300ZX de 1995).

Survol rapide
La Nissan 370Z Roadster 2010 revêt bien sûr une nouvelle identité visuelle. Plus en rondeurs que ses devancières et l’actuel coupé, elle présente des lignes plus sensuelles et moins tranchantes. Ses ailes arrière proéminentes sont distinctives et attrayantes, elles qui dominent les flancs de la voiture. Une façon de dire : «Mec, regarde mes grosses pattes s’enfoncer dans la chaussée!»

Comparée au coupé, la 370Z Roadster s’alourdit d’environ 90 kilos. Du reste, les différences sont mineures. On retrouve le même moteur V6 de 3,7 litres développant 332 chevaux, un mode d’entraînement à roues motrices arrière, ainsi que le choix entre une boîte manuelle à six rapports et une automatique à sept rapports avec palettes au volant. Les deux voitures bénéficient également d’un châssis très moderne et très rigide, de jantes en alliage de 18 pouces, d’une suspension entièrement indépendante et d’un système antidérapage.

La gamme est plutôt simple. La seule véritable version au menu s’appelle «Tourisme». On peut ajouter l’ensemble Sport, qui comprend notamment la technologie SynchroRev Match avec dispositif de synchronisation du régime moteur (boîte manuelle), des jantes de 19 pouces et des freins de plus gros calibre. L’autre option propose l’ensemble Navigation, qui inclut un système GPS avec écran tactile et un disque dur pour stocker des fichiers audio/vidéo.

Libre en 20 secondes
Mon essai routier de la Nissan 370Z Roadster 2010 a été effectué au volant d’un modèle équipé de l’ensemble Navigation, de la boîte automatique et d’une carrosserie très séduisante de couleur bleu électrique. Quelle beauté!

Avec la capote en place, l’habitacle m’a paru très bien scellé et isolé. Ladite capote se fixe au pare-brise en deux endroits et comporte une lunette arrière vitrée. Certes, l’ambiance n’est pas aussi silencieuse qu’avec un véritable toit en aluminium, mais c’est un bien petit prix à payer pour jouir du plaisir qu’offre une décapotable.

Mon essai routier de la 370Z Roadster a été effectué au volant d’un modèle équipé de l’ensemble Navigation.