Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan 370Z Roadster Touring 2010 : premières impressions

Nissan 370Z Roadster Touring 2010 : premières impressions

Par ,

San Jose, Californie – Le meilleur endroit au monde pour conduire un cabriolet, c’est en Californie. Et quand ce cabriolet promet autant que la 370Z, que la température extérieure avoisine les 100 degrés Fahrenheit, et que vous avez comme mission de parcourir quelques centaines de kilomètres au volant de la nouvelle Z 2010, difficile de ne pas avoir le sourire.

Le meilleur endroit au monde pour conduire un cabriolet, c’est en Californie.

Car la Nissan Z cabriolet est presque une icône. De sa première génération, la 300ZX Cabrio, à la nouvelle version - qui n’est en fait que la 3e génération- elle connaît un succès monstre partout où elle passe, allant même jusqu’à devancer sa sœur Coupé sur le marché canadien.

Nissan avait donc une lourde tâche : celle de réaliser un cabriolet tout aussi sportif, reprenant les qualités de conduite de la version plus traditionnelle qui nous avait tellement plu lors du récent match comparatif des coupés sport de Auto123.com.

Plus belle que jamais
Il faut l’avouer, cette fois, les designers de Nissan ont écrit une jolie page d’histoire. La silhouette de la nouvelle Cabrio est bien réussie, reprenant bien entendu les éléments marquant la nouvelle Z en matière de fluidité et d’aérodynamisme.

Mais on a réussi pour 2010 ce que l’on avait manqué auparavant : intégrer un toit souple et un design intéressant à la voiture. L’ancienne génération donnait plutôt l’impression d’un toit qu’un amateur avait déposé sans trop de rigueur sur le couvercle d’une Z.

Cette fois, l’utilisation d’un toit en toile (un gain de poids appréciable face au vinyle) et l’allongement de la toiture de quelques centimètres permet de l’intégrer véritablement dans le design. On ne retrouve plus la cassure présente dans l’ancienne génération, mais plutôt une ligne de toit fuyante vers l’arrière. En fait, pour la première fois de son histoire, la Z est aussi jolie avec que sans le toit!

Un toit qui se rétracte sur simple pression d’un bouton en moins de 20 secondes, et qui peut même être remis en place alors que la voiture bouge à moins de 5 kilomètres à l’heure. Un peu juste comme vitesse, mais pratique aux feux rouges, surtout quand on sait que les rivaux le permettent jusqu’à 50 km à l’heure.

L’utilisation d’un toit en toile et l’allongement de la toiture de quelques centimètres permet de l’intégrer véritablement dans le design.