Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Altima 2003

Nissan Altima 2003

Par ,

Nissan Altima : à l'américaine

C'est en Amérique et pour l'Amérique que la dernière Altima a été construite à la méga-usine de la compagnie nipponne à Smyrna au Tennessee. Cette berline a ouvert une nouvelle ère au constructeur japonais maintenant intimement lié avec Renault. Et même si on va bientôt voir un partage de plate-forme entre les deux constructeurs, la Japonaise compte bien affirmer sa personnalité avec un style bien à elle. Ses formes lisses formant un ensemble courbé nous sortent de l'ancienne image de Nissan qui frisait la banalité. Et ses lignes prouvent que Nissan a eu raison d'oser. Depuis son introduction sur le marché l'an dernier, Nissan a peine à fournir le marché en Altima, une image contrastante avec l'ancien modèle qui ramassait la poussière chez les concessionnaires.

Comportement

Lors de nos essais au Québec, nous avons eu droit à une semaine ou mère Nature nous a donné tout ce qu'elle avait, soleil de plomb, averse et vent violent. L'Altima 4 cylindres de 180 chevaux nous a démontré sa belle motricité : les accélérations franches en sortie de virage l'ont rarement surprise malgré la faible adhérence de la chaussée sous la pluie. Un signe de bonne santé du châssis et des pneumatiques qui peuvent ainsi se passer d'ESP ou d'antipatinage. En ce qui concerne la version 3,5 SE avec boîte manuelle de 5 rapports, on note un léger effet de couple en forte accélération. Toutefois les 245 chevaux (5 de plus pour 2003) vous procurent toute l'énergie nécessaire. J'aurais apprécié un peu plus de fermeté de la suspension avant dans les virages serrés, mais comme très peu de gens vont " brasser " l'Altima de cette manière, disons que dans des conditions de conduite au quotidien , vous serez pleinement satisfait.