Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Altima Coupé 2008 : Premières impressions

Nissan Altima Coupé 2008 : Premières impressions

Par ,

Plaisante à conduire

Minneapolis, Minnesota. Grâce à la très économique Versa, Nissan a vu ses ventes canadiennes augmenter de 73 % jusqu'ici en 2007. Le constructeur nippon espère que la toute nouvelle Altima Coupé 2008 aidera à maintenir cette croissance. Rivale directe des Honda Accord Coupé et Toyota Solara, cette Altima emprunte à la berline uniquement son capot; tout le reste de la carrosserie est entièrement nouveau.

Le tout nouveau coupé Altima offre un look très réussi.

Vous aurez donc compris que le coupé n'est pas qu'une simple version à deux portes de la berline. Nissan a tenté de mettre l'accent sur la nature sportive de l'Altima Coupé en lui faisant bénéficier d'un style distinctif qui demeure quand même fidèle à l'image de la compagnie. Je crois qu'on peut dire «mission accomplie». La voiture est superbe de tous les angles, particulièrement de l'arrière où ses larges hanches lui donnent une posture solide et athlétique.

Sous le nouvel amalgame d'acier et de verre se trouve par ailleurs la toute nouvelle plate-forme «D» de Nissan. Elle est plus courte que celle de la berline et intègre de nouveaux composants et réglages de suspension, le tout dans le but de livrer une tenue de route sportive et fougueuse.

Plus de puissance que Honda et Toyota
Le nouveau coupé intermédiaire de Nissan est accompagné par un choix de deux moteurs ayant été peaufinés pour 2008. Celui de base est un moteur de 2,5 litres à quatre cylindres, 16 soupapes et double arbre à cames en tête. Il développe 175 chevaux à 5600 tr/min et 180 lb-pi de couple à 3900 tr/min. Ce rendement est supérieur à celui des moteurs à quatre cylindres de la Solara et de l'Accord.

Le V6 optionnel n'est pas en reste puisqu'il s'avère lui aussi plus puissant que les deux concurrents japonais. D'une cylindrée de 3,5 litres, il génère 270 chevaux à 6000 tr/min et un couple de 258 lb-pi à 4400 tr/min. La particularité chez Nissan, toutefois, c'est que ces deux moteurs sont jumelés à une boîte manuelle à six rapports ou à une automatique à variation continue (CVT). Affichant un optimisme prudent, j'avais hâte de découvrir cette fameuse boîte CVT dont Nissan vante tant le haut niveau de sophistication.

Le moteur V6 de 3,5 litres propose 270 chevaux, plus que n'importe quel compétiteur.