Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Frontier SE à Cabine Double 4x4 2007 : Essai

Nissan Frontier SE à Cabine Double 4x4 2007 : Essai

Par ,

On dirait une camionnette pleine grandeur

Il n'y a plus beaucoup de camionnettes compactes sur le marché. Les Ford Ranger et Mazda Série B ainsi que les Chevrolet Colorado et GMC Canyon sont les dernières à ne pas avoir vu leurs dimensions augmenter de façon substantielle.

La toute dernière itération de la Frontier est plus imposante que sa devancière.

Les camionnettes, maintenant considérées comme des intermédiaires, pourraient-elles faire le bonheur des acheteurs typiques de modèles pleine grandeur ? Avec la plus récente version de la Frontier, on est loin du vieux Costaud dont le gabarit était sensiblement plus réduit.

Une apparence robuste
Bien que de petites camionnettes à quatre portes aient longtemps été offertes sur d'autres continents, Nissan a été la première, en 2000, à tenter l'expérience d'en offrir aux consommateurs d'Amérique du Nord. Un bon coup ? Probablement, car presque toutes ses concurrentes ont emboîté le pas. La Dodge Dakota a suivi peu de temps après; les Tacoma à cabine double ont été lancés en 2001, tandis que les cabines multiplace sont apparues dans la gamme GM en 2002. Quant à Ford et à Mazda, on attend toujours.

La Frontier a fière allure avec son imposante calandre chromée et ses passages de roues enflés. Ces derniers écrasent les phares comme les yeux d'un enfant joufflu. Son allure est robuste, sans doute aidée par ses roues larges et sa garde au sol élevée.

Vive le plastique
On se croit dans une soirée Tupperware quand on monte à bord de la Frontier. Bien que, à la base, une camionnette soit un outil de travail, il n'y a plus de raisons valables pour installer un tableau de bord d'apparence bon marché. Je ne critique pas la présence du plastique, mais visuellement, il manque un peu de finition contrastante. Peut-être est-ce la couleur gris pâle qui donne cet effet ? Le couvercle du coussin de sécurité gonflable sur le volant profiterait d'un alignement plus rigoureux.

J'ai beau me plaindre de l'apparence, mais le tableau de bord est très convivial. La simplicité des commandes du chauffage et de la ventilation ainsi que le fonctionnement sans prétention des commandes de la radio sont les bienvenus. Par contre, j'ai trouvé que le système de chauffage manquait d'efficacité; dans les faits, il avait beaucoup de difficulté à dégivrer le pare-brise en roulant.

Les sièges offrent peu de réglages, mais sont néanmoins confortables; de plus, j'aime beaucoup le tissu qui les recouvre. Les places arrière offrent un dégagement honnête pour les jambes, et la banquette polyvalente permet de placer la cargaison de multiples façons à l'arrière. La position du dossier est trop verticale, toutefois, mais ses concurrents ne font pas vraiment mieux à cet égard.

Enfin, la fermeté de la suspension se traduit, sans surprise, par un roulement plus cahoteux. Cela gâche un peu le confort, mais c'est une camionnette après tout.

L'ergonomie du tableau de bord est exemplaire.