Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Porsche 911 Targa 4 2010 : essai routier

Porsche 911 Targa 4 2010 : essai routier

Place au Targa Montréal! Par ,

Non, l’incroyable événement qu’est le Targa Terre-Neuve ne déménage pas. S’il devait le faire un jour, je vendrais un rein et mon foie (je peux arrêter de boire quand je veux!) pour avoir la chance de participer à cet extravagant rallye pour messieurs et dames. Donc, si vous connaissez un constructeur à la recherche d’un pilote – et d’un rein – faites-moi signe!

Une version intermédiaire de la 911, la Targa fut en partie créée en tant qu’alternative à une décapotable. Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com

Bon, revenons aux choses sérieuses. En l’occurrence, la Targa 4. La Porsche 911 Targa 4, plus précisément. Le nom Targa est apparu pour la première fois en 1967 sur une 911, deux ans seulement après qu’on ait débusqué cette dernière. Une version intermédiaire de la 911, la Targa fut en partie créée en tant qu’alternative à une décapotable. Ce sont sa plaque de toit amovible et sa lunette en plastique qui la distinguaient à l’époque. Aujourd’hui, la Targa de série 997 dispose d’un grand toit vitré qui se glisse sous la lunette, une tendance lancée par la Targa 993 au milieu des années 90.

Carrera vs Targa
C’est bien beau tout ça (évidemment!), mais est-ce que celle qui se poserait en 911 coupé se comporte comme une 911 Carrera sur la piste? N’oubliez pas que la Targa pèse 80 kg de plus que la Carrera 4. Et si on considère que ce poids supplémentaire est porté en haut de la voiture, élevant ce faisant le centre de gravité au-delà de celui d’un coupé, l’assurance de la Carrera pourrait bien être ébranlée.

Même que, en ville comme sur la route, il serait pratiquement impossible de constater tout gain de masse, car la plupart des gens (je dis bien la plupart) ne cherchent pas la corde du virage en tournant sur Yonge depuis Dundas et ne montent pas sur deux roues en prenant la 440 Ouest depuis la 15 Nord. Alors, comment le constater? Je l’ai dit tantôt : sur une piste. J’ai eu la rare occasion de déchaîner la 911 Targa 4 à Sanair, une piste bien connue à l’est de Montréal, ainsi qu’à Calabogie, un complexe de sport automobile relativement récent au nord-ouest d’Ottawa.

J’ai eu la rare occasion de déchaîner la 911 Targa 4 à Sanair, une piste bien connue à l’est de Montréal. Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com