Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Suzuki Kizashi S 2011 : essai routier

Suzuki Kizashi S 2011 : essai routier

Elle mérite toute votre attention Par ,

Il y a tellement de berlines intermédiaires sur le marché, qu’en choisir une peut s’avérer une décision difficile. Ensemble, les manufacturiers en vendent plus d’un million aux États-Unis, et si vous n’avez pas une berline compétente au sein de votre gamme de véhicules, vous laissez tout simplement la concurrence engendrer des profits à votre place.

Les gros canons en ce moment, ce sont les Honda Accord, Nissan Altima, Ford Fusion et Toyota Camry, cette dernière remportant la palme des ventes de voitures en 2010. Ici au Canada, cependant, la berline intermédiaire la plus populaire l’an dernier fut la Fusion. Attendez-vous à ce que la Hyundai Sonata continue d’infliger du dommage à toutes celles mentionnées plus haut.

La Kizashi constitue la première berline intermédiaire conçue et développée par Suzuki. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Toutefois, une nouvelle venue dans le segment est si bonne, qu’elle aurait le potentiel de voler une quantité non négligeable de ventes de ses rivales. Mais elle n’y arrivera pas: on en discutera plus tard.

Nous parlons ici de la Kizashi, la première berline intermédiaire de Suzuki. Oublions la Verona, qui était en réalité une Daewoo Leganza peu fiable, vendue durant quelques années en Amérique du Nord. La Kizashi est une vraie de vraie, conçue et développée par Suzuki.

Le modèle S comme nous roulons en ce moment, sert de version d’entrée de gamme. Prenez place à l’intérieur, et vous serez accueilli par des sièges confortables garnis d’un tissu de qualité, similaire à ce que l’on retrouve dans la Mazda6. Quant au tableau de bord, le mélange des textures, des accents brillants et des commandes ceinturées de chrome ont une apparence et une sensation haut de gamme.

La Kizashi de base comprend aussi une liste complète de caractéristiques, tels que verrouillage et démarrage sans clé, régulateur de vitesse, climatiseur automatique bizone, chaîne audio à 8 haut-parleurs avec port USB, volant et pommeau de levier de vitesses gainés de cuir, siège du conducteur à réglage électrique et sièges avant chauffants.

Contrairement aux Accord, Camry, Mazda6 et nouvelle Subaru Legacy, les proportions de la Kizashi sont réduites, similaires à celles de la Fusion. Par conséquent, deux adultes se sentiront à l’aise à l’arrière, par contre avec trois de large ça se complique. On n’a qu’à apercevoir l’étroitesse des portes arrière pour se rendre compte qu’on ne verra pas des Kizashi de taxi de sitôt. Le dégagement pour la tête et les jambes figure parmi le moins généreux de la catégorie, ainsi que le coffre.

L’habitacle vous accueille avec des matériaux de haute qualité et des sièges confortables. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)