Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Camry hybride 2012 : premières impressions

Toyota Camry hybride 2012 : premières impressions

La championne de l'économie une fois de plus Par ,

Lorsque la première Camry hybride fut lancée durant l’été de 2006, elle offrait toutes les qualités d’une Camry conventionnelle, mais avec une économie d’essence extraordinaire pour une berline intermédiaire. En fait, elle consommait moins de carburant que la sous-compacte Yaris.

Toutefois pour arriver à cette faible consommation, il y avait un sacrifice à faire : payer un prix plus élevé. La Camry hybride coûtait plus de 6 000 $ supplémentaires par rapport à la version LE de base, quoiqu’elle profitait de quelques caractéristiques additionnelles. Cet écart persiste en 2011.

Toyota Camry hybride 2012 vue 3/4 arrière
Presque 20% des Camry de 6e génération vendues constituaient des hybrides. (Photo: Michel Deslauriers/Auto123.com)

Pour 2012, la Camry s’est vue totalement redessinée : la 7e génération de la berline se trouve généreusement améliorée par rapport à la version sortante, et chaque modèle non hybride de la Camry obtient une baisse de prix et de l’équipement additionnel. Tout ceci représente un défi encore plus grand pour la version hybride.

Pourtant Toyota garde confiance que sa berline à assistance électrique continuera de bien se vendre au Canada. À ce jour, plus de 95 000 copies de la Camry de 6e génération ont été vendues, et de ce nombre, on compte quasiment 18 500 hybrides, ou tout juste en dessous de 20%. Cette année, on a le choix de deux finitions : la LE à équipement de base (parfaite pour les parcs de véhicules) ainsi que la XLE toute garnie.

Ce qui a changé à l’intérieur
Puisque la Camry 2012 a été totalement repensée, le modèle hybride profite d’un nouveau design intérieur apprécié. Les pièces du tableau de bord, d’une qualité discutable et dont la finition laissait à désirer ont été remplacées par une apparence plus élégante, avec une qualité d’assemblage sans reproche.

Le dessus du tableau de bord reçoit une surface coussinée avec un rebord garni d’une couture qui s’étend par-dessus le bloc d’affichage du conducteur et au-dessus du coffre à gants, pendant que la console centrale bénéficie de touches subtiles de chrome et de garnitures peintes argent. Typiquement Toyota, l’ensemble des commandes s’avère simple et facile d’accès en conduisant.

Toyota Camry hybride 2012 intérieur
La finition et l’assemblage de l’habitacle se trouvent grandement améliorés. (Photo: Michel Deslauriers/Auto123.com)