Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Prius 2010 : essai routier

Toyota Prius 2010 : essai routier

Du mythe à la réalité Par ,

J'ai conduit une voiture mythique. Pourtant son capot ne portait pas d'écusson au cheval cabré évoquant une puissance extrême, ni une statuette de damoiselle ailée annonçant l'arrivée d'un membre d'une caste prestigieuse. Son logo ovale, aussi humble que dépouillé, réunissait sur fond bleuté deux ellipses à l'intérieur d'une troisième symbolisant l'union du consommateur et de l'âme du produit. Cette poésie publicitaire définit le logo inventé par Toyota en 1990, celui qu'arborait une Prius 2010.

La Toyota Prius 2010 inaugure la troisième génération de cette voiture à propulseurs mixtes : thermique et électrique. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)

Bien qu'elle ne fut, ni une Ferrari, ni une Rolls-Royce, cette voiture populaire m'a valu de nombreux pouces en l'air. Elle a également suscité plusieurs échanges avec des inconnus intéressés d'en savoir davantage sur les vertus des véhicules à propulseurs mixtes (hybrides); des gens qui ne cachaient pas leur désir d'en conduire un bientôt.

Rivale d'une... turbodiesel?!
Pourtant, si l'on fait exception des spécificités de son groupe motopropulseur thermique/électrique et de différents nouveaux équipements sophistiqués de confort et de sécurité dont elle peut être munie, la Prius est une voiture... ordinaire que l'on peut comparer à un produit qui n'a rien de mythique : la Volkswagen Golf TDI. Après tout, ce sont deux « hatchback » de grande diffusion conçue pour rouler avec un minimum de carburant.

Cela dit, il est clair qu'on n'achète pas une Prius comme on achète une Golf TDI. La première intéresse, entre autres, les apôtres de la chapelle verte, c'est sûr, mais aussi ces consommateurs qui expriment leur différence à travers les véhicules qu'ils achètent. Ces derniers ne sont pas intéressés par la version hybride d'une Fusion ou d'une Camry, justement parce qu'elles passent inaperçues.

On a donc retenu la forme pratique de la carrosserie à hayon pour cette troisième génération de Prius. Le modèle 2010 demeure donc une berline à hayon, mais sa nouvelle carrosserie adopte des traits plus profilés que l'ancienne. De plus, pour satisfaire un public acheteur plus large, son fabricant ne lésine pas sur les groupes d'accessoires proposés en option : groupe Touring, pour rehausser l'allure; groupe Premium, pour l'amateur de gadgets en tout genre; groupe Technologie, enfin, pour rendre cette « écoToyota » plus cossue. Vous avez le choix.

La silhouette très profilée de la nouvelle Prius est également plus efficace du point de vue aérodynamique. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)