Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Golf 2.5L Sportline 2012 : essai routier

Volkswagen Golf 2.5L Sportline 2012 : essai routier

Agile pour la ville Par ,

Fidèle à ses lignes traditionnelles, la Volkswagen Golf 2.5L 2012 se reconnaît à première vue. Un peu carrée et haute en stature, une petite boîte à beurre pour rendre le trafic en ville plus appétissant. On la choisit pour sa conduite sportive et non pour notre prochain road trip.

La suspension est à s'en décoller le cerveau sur les bandes rugueuses des autoroutes. Par contre, elle ne joue pas de tour quand vient le temps de manipuler la direction et offre une réponse directe. Le ratio de crémaillère est calibré de façon à ce que le mouvement de la voiture soit similaire au désir que l'on transmet au volant. Très agréable. Définitivement.

La boîte automatique à six rapports est sportive! On a envie de la pousser et elle ne demande que ça. En caressant délicatement la pédale du pied, la boîte change de rapports en douceur. Bottez-lui le gaz à fond et on approche de la zone rouge; une belle poussée pas trop douce sur l'essence mais qui pallie amplement à l'euphorie qu'une boîte manuelle peut procurer.

Les freins à disque aux quatre roues, sont de belle grandeur et peuvent prendre amplement vos montées d'adrénaline. Avec un arrêt un peu sec, vous sentirez l'antiblocage et ce, même en été.

Côté confort, les sièges rappellent ceux des salles de cinéma des années 1990 où même l'idée du support lombaire n'avait pas encore fait irruption. Pour ceux qui ont les jambes courtes, vous sentirez une pression derrière les genoux. Je dois mentionner que le modèle possédait des sièges chauffants, dont j'ai abusé, même avec un petit 5 degrés au dessus de zéro en matinée.

On a droit ici à un moteur 5 cylindres à essence de 2,5 litres. Une consommation d'essence acceptable, mais pas remarquable, promise par le manufacturier de 9 L/100km en ville. Mais la réalité, c'est que jusqu'au moment où vous ne vous soucierez pas de votre consommation mais du petit challenge de la conduite plutôt sportive de cette bête, vous en ferez 10 L/100km. Je m'y suis fait prendre!

Sous le capot, vous n'aurez pas de difficulté à glisser votre main pour changer les lampes des phares, remplir le liquide de lave-glace ou de refroidissement. Pour le reste, tout est caché, un peu rébarbatif quand on veut faire la maintenance, mais ça donne un look très propre.

La voiture en essai (Sportline automatique à 26 650 $) était munie du groupe connectivité d'une valeur de 775 $. Une fois votre cellulaire connecté, vous pourrez décrocher, raccrocher ou utiliser la fonction « mute » à partir de l'écran de bord, des commandes au volant et d'une console supplémentaire.... au plafond. Oui, au plafond, juste entre les deux lumières de lecture et à côté de la commande du toit ouvrant. Si vous avez un passager turbulent, il y a de fortes chances que vos conversations ne durent pas longtemps.

Bien que le menu du groupe connectivité soit plutôt rétro avec sa police Arial en blanc sur fond noir, il est facile d'utilisation et synchroniser mon cellulaire avec le système ne m'a pas causé de maux de tête.

Un petit écran vous permettra de régler la connectivité Bluetooth. Une fois fait, l'accès à votre répertoire téléphonique passe par la console centrale. Le système retient quatre appareils Bluetooth en mémoire.

La commande vocale est restreinte à « composer, dernier appel reçu et dernier numéro.» Ais-je réussi à appeler par la commande vocale? Non. Il faut croire que je suis trop nulle. La voix féminine finit toujours par répondre « commande invalide »... et moi qui rage un peu derrière le volant.

Dans l'habitacle, j'ai aimé le petit côté pratique du « je rentre après le coucher du soleil » où l'éclairage de l'habitacle ne manque pas, avec des plafonniers à l'avant et à l'arrière. Côté espace, le dégagement pour les jambes est bon. Je ne serais pas prête à installer trois gars musclés sur la banquette arrière, je crois que ça n'entrerait pas. Je ne peux le confirmer, la boutique d'hommes costauds était en rupture de stock.

Vous cherchez ses rivales? En termes de prix pour un modèle de base, vous trouverez le Nissan cube au design... particulier. La Mazda3 Sport est un peu trop présente sur nos routes, mais ô combien plus économique avec sa technologie SKYACTIV. La Suzuki SX4 à hayon, plutôt méconnue, viendra également rivaliser en matière de prix. Pour une voiture maniable et agréable en ville, la MINI Cooper Countryman peut prétendre au titre de concurrente, son modèle d'entrée de gamme est toutefois le prix de la Golf 2.5L avec ses accessoires.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Volkswagen Golf 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Volkswagen Golf 2.5 Sportline 2012
    Volkswagen Golf 2.5 Sportline 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article