Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Golf City 2007 : Essai

Volkswagen Golf City 2007 : Essai

Une bonne stratégie ? Par ,

Une bonne stratégie ?

Magasiner du côté de Volkswagen risque d'être mêlant ces jours-ci. L'automne dernier, la firme a remplacé la Golf par la Rabbit, qui devait initialement continuer à s'appeler la Golf, mais qui s'appelle toujours la Golf en Europe. Puis, le fabricant a annoncé la Golf City, basée sur l'ancien modèle mais à un prix très abordable. Finalement, les modèles Golf TDI 2006 étaient toujours en vente bien après le début de 2007.

Volkswagen a sorti une Golf de son chapeau...

Qu'en est-il exactement de la Golf City ? Comme il ne disposait plus d'une sous-compacte prête pour prendre d'assaut le marché nord-américain, un segment qui croît rapidement en raison du prix du carburant, le fabricant devait réagir.

Volks envoie donc les dessins de la génération précédente de la Golf à une usine au Brésil, coupe sur l'équipement de série et corrige quelques petits bobos en même temps. La Golf City, tout comme sa consoeur, la Jetta City, sont des compactes offertes au prix d'une sous-compacte. Toutefois, VW ne les commercialise pas aux États-Unis.

Une mécanique éprouvée
VW a enlevé la poussière sur le moteur de 2 litres à 8 soupapes qui peine à développer 115 chevaux; elle l'a ensuite retourné sur le sentier de la guerre. Cela peut sembler pathétique, mais, en conduite normale, ce n'est pas si mal : on dispose d'un couple de 122 livres-pied à bas régime, ce qui compense merveilleusement bien pour la puissance modeste du moteur.

Le levier de vitesses de la boîte manuelle à 5 rapports offre des sensations désagréables; primo, parce qu'on doit appuyer sur le levier et lutter contre la pression d'un ressort afin d'engager la marche arrière et, secundo, parce que le pommeau n'est pas fixé solidement. Ceci ne l'empêche pas cependant de bien faire son travail, et la légèreté de l'embrayage permet des décollages faciles.

Je m'attendais à une conduite bruyante, ce qui n'est pas le cas. Le groupe motopropulseur est plutôt agréable, et le niveau de bruit est acceptable. Le moteur produit une sonorité plus plaisante que celle du 5-cylindres de la Rabbit. Le seul moment où le bruit devient nuisible, c'est quand on roule à 120 km/h sur l'autoroute; le régime du moteur atteint alors 3 600 tr/min, ce qui est assez élevé. La voiture consomme en moyenne 10,4 litres aux 100 kilomètres, ce qui n'est pas mauvais, mais ne vous attendez pas à la consommation de carburant d'une sous-compacte.

Le reste de la voiture, c'est du VW à l'état pur : une bonne tenue de route, une plateforme compétente, une direction précise et une bonne dose de plaisir de conduire.

Un vétéran au champ de bataille.