Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Passat CC V6 4Motion Highline 2009 : essai routier

Volkswagen Passat CC V6 4Motion Highline 2009 : essai routier

Le singulier coupé de Volkswagen s'impose comme un synonyme de beauté Par ,

Un coupé est une voiture à deux portes. Donc, avec ses quatre portes, la nouvelle Volkswagen Passat CC (Comfort Coupe) n'en est pas vraiment un. Or, c'est une tendance qui émerge de plus en plus chez les constructeurs automobiles, particulièrement les Allemands: ils utilisent ce terme pour désigner leurs modèles profilés à quatre portes, même si ce n'est pas la bonne définition. Si ça continue, les gens de Merriam-Webster devront rapidement apporter des modifications à leur dictionnaire.

Cette voiture plaira aux consommateurs qui recherchent style et confort en toute saison.

Un sens du design incroyable
Au-delà de cette qualification controversée, il n'en demeure pas moins que la Passat CC est le fruit d'un design très audacieux et recherché, en plus d'incarner l'approche typiquement allemande en matière de sécurité et de qualité. On retrouve bien sûr un double échappement, un super toit ouvrant et des jantes de grand diamètre, mais c'est surtout la physionomie captivante de la CC qui retient l'attention. J'ai moi-même passé de longues minutes à admirer son expression et son regard. D'ailleurs, si j'avais voulu, j'aurais facilement pu convaincre mes parents et amis que cette machine vaut 20 000 $ de plus que son prix réel.

Mon seul reproche concernant l'extérieur s'avère la partie arrière, plus précisément les feux. Comme plusieurs avant moi l'ont décrié, ils ressemblent beaucoup trop à ceux de la Chrysler Sebring.

Très peu à redire sur l'habitacle
Le design est loin de décevoir une fois que l'on ouvre les portes. Du cuir, du chrome et de l'aluminium brossé ornent tout l'habitacle, tandis que le tableau de bord bénéficie d'un élégant rétro-éclairage blanc et rouge dont le reflet est capté par divers accents métalliques le soir venu.

Les commandes sont facilement repérables et manipulables, certaines ayant un cachet relativement unique qui rend encore plus spéciale l'interaction entre la Passat CC et son conducteur. Par exemple, la clé se transforme en bouton de démarrage quand on l'insère dans la fente. Une garniture en aluminium ceinture plusieurs interrupteurs pour un effet tactile raffiné. Par ailleurs, les vitres s'abaissent légèrement quand on ouvre les portes et elles remontent automatiquement quand on referme pour assurer une étanchéité optimale.

À l'intérieur, du cuir, du chrome et de l'aluminium brossé ornent tout l'habitacle.