Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Routan Highline 2009 : essai routier

Volkswagen Routan Highline 2009 : essai routier

Une pseudo-Européenne à prix raisonnable Par ,

Ayant été moi-même propriétaire de deux Volkswagen Westfalia il y a plusieurs années, j'éprouve une grande affection pour les fourgonnettes qui portent l'emblème «VW». Ces drôles de «couchettes à moteur» plus ou moins fiables demeurent encore très populaires de nos jours, surtout auprès des voyageurs peu fortunés en quête de liberté. Or, ce n'est pas tout à fait la clientèle que cible le fabricant allemand avec sa toute nouvelle mini-fourgonnette.

La Routan n'est disponible qu'en version à roues motrices avant.

La Routan est née!
Volkswagen était conscient de son absence dans cet important segment du marché automobile nord-américain. Jusqu'à tout récemment, le manufacturier se contentait en effet d'offrir des familiales à cinq places, Jetta ou Passat. Rapidement, ces dernières ont toutefois dû faire de la place à un véhicule plus gros et plus accommodant, en l'occurrence l'utilitaire sport haut de gamme Touareg.

Ironiquement, c'est Chrysler qui s'est pointé avec la solution: produire une nouvelle mini-fourgonnette conventionnelle à partir des Chrysler Town & Country et Dodge Caravan de nouvelle génération. Bien entendu, Volkswagen n'a pas copié intégralement ces modèles à l'exception du logo sur la calandre; ses ingénieurs ont légèrement retravaillé la plateforme, tandis que ses stylistes ont retouché la carrosserie et l'intérieur. L'objectif était de donner au nouveau véhicule une allure et une saveur européennes à l'instar des plus récents modèles de la marque.

Définir une identité propre
Je pense vraiment que Volkswagen a amélioré le travail de Chrysler en faisant de la Routan un véhicule digne de porter l'écusson «VW». Il s'agit d'une mini-fourgonnette moderne et visuellement attrayante qui marie bien les grands panneaux de métal et de verre. Les designers ont de plus réussi à concevoir un faciès qui reflète parfaitement l'image maintenant familière de la compagnie.

Tel que mentionné précédemment, les modifications ne se sont pas limitées à l'extérieur; le gigantesque habitacle de la Routan a également subi une chirurgie à l'européenne. Encore une fois, on note plusieurs similitudes avec les autres produits de Volkswagen, en particulier au niveau du tableau de bord bi-étagé.

Un seul moteur
Contrairement aux anciennes fourgonnettes Vanagon de Volks, la puissance de la Routan ne peut être remise en question. Son valeureux V6 de 4,0 litres à 24 soupapes et simple arbre à cames en tête génère pas moins de 253 chevaux à 6000 tours/minute et 262 livres-pied de couple à 4100 tours/minute.

Son valeureux V6 de 4,0 litres à 24 soupapes génère pas moins de 253 chevaux.