Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Pourquoi l’avenir de Rivian dépend-il d’Amazon

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Ces dernières semaines, la compagnie naissante Rivian a vu son premier véhicule sortir de son usine de Normal, dans l’Illinois. La camionnette électrique R1T est la première du genre à atteindre le marché, avant même les propositions promises par Tesla et Ford, notamment.

De plus, un autre modèle Rivian suivra au cours des prochains mois, soit le VUS R1S. La compagnie prévoit même d’autres créations, elle qui a réservé quantité d’appellations auprès des autorités.

Cependant pour connaître du succès et assurer sa pérennité, c’est du géant Amazon dont elle a besoin. En fait, la bonne réalisation de l’entente qu’elle a avec le distributeur va jouer un grand rôle sur son succès à long terme.

Rappelons qu’Amazon, ainsi que Ford, on investit dans Rivian. Dans le cas de la plateforme en ligne, ça concerne la fabrication et la livraison de 100 000 fourgons tout électriques. Selon le site Bloomberg, la véritable priorité de Rivian n’est pas tant le R1T ou le R1S, ou son éventuel réseau de recharge extérieur, mais bien son contrat avec Amazon.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Des sources internes bien au courant des plans d’attaque de l’entreprise ont révélé que Rivian se concentre principalement sur la livraison des 300 premiers fourgons d’ici la fin de l’année. D’ici à la fin de 2022, le nombre de 10 000 unités doit être atteint. La firme américaine a l’obligation contractuelle de livrer 100 000 exemplaires avant la fin de la décennie.

Et c’est là que ça devient intéressant, car si tout va bien pour Rivian et qu’Amazon est comblé, on ne parlera pas de 100 000 fourgons Rivian au service du distributeur, mais de plus.

« Vous pouvez supposer sans risque que 100 000 fourgons ne sont pas vraiment l’objectif », a déclaré une source qui serait familière avec le contrat. Toujours selon celle-ci, pour atteindre son objectif de neutralité carbone, la transformation du parc d’Amazon devra être complète et c’est là que Rivian pourrait entrer en jeu.

On utilise le conditionnel, car dans le cadre de son accord avec Rivian, Jeff Bezos et Amazon peuvent magasiner ailleurs. Rivian n’est pas le seul constructeur de fourgons électriques. La compagnie sait qu’elle doit dépasser toutes les attentes en matière de production, de qualité et d’efficacité.

Autrement dit, elle a son avenir entre les mains, du moins en très grande partie. L’autre élément clef, c’est la suite des choses avec Amazon.

Fourgon électriqude de Rivian, arrière
Photo : Rivian
Fourgon électriqude de Rivian, arrière