Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

DTM: Chronique Bruno Spengler : Un podium à Dijon!

DTM: Chronique Bruno Spengler : Un podium à Dijon!

Par ,

Le pilote québécois Bruno Spengler, qui porte les couleurs d’Auto123.com en DTM, nous offre sa chronique. Cette semaine, Bruno nous décrit en détail son week-end à Dijon où il a terminé sur le podium.

Bonjour à tous!

Cette fois, pour ma chronique, je vais vous décrire en quoi consiste mon week-end lors d’une course de DTM.

Jeudi 8 octobre

7h15 : Départ de mon appartement strasbourgeois au volant de ma Mercedes Classe-C personnelle, direction : Dijon !

10h : Arrivée dans la ville de Dijon, où j’étais attendu au centre-ville pour une animation organisée sur la place de l’Hôtel de Ville. Je retrouve Alexandre Prémat qui participe également aux festivités, en tant que « régional » de l’étape. Au programme : une course de voitures miniatures Carrera sur un circuit électrique ! Le tout en compagnie de plusieurs journalistes, mais aussi du championnat de France de la discipline, Jean-Philippe Frys. À ma grande surprise, j’ai réalisé le meilleur temps… Ce qui m’a valu de me faire inviter par ce dernier sur une manche du championnat du monde !

Bruno Spengler en compagnie du chanteur David Guetta.

12h00 : Repas dans un petit restaurant du centre-ville de Dijon. La cité bourguignonne est réputée pour sa gastronomie…

13h00 : Conférence de presse d’avant course, dans les locaux de l’Hôtel de Ville. Toujours avec Alexandre (Prémat), mais l’ambiance était cette fois plus sérieuse, car il fallait répondre aux questions des journalistes locaux et nationaux. Pour Dijon, la venue du DTM constituait un véritable événement, et les spectateurs sont d’ailleurs venus en masse, malgré le mauvais temps qui a régné ce week-end.

15h30 : Arrivée au circuit de Dijon-Prenois. La dernière fois que nous avons roulé ici, c’était lors des essais d’avant saison organisés au mois d’avril. Je n’y avais roulé qu’une journée, sous la pluie de surcroît. J’avais d’ailleurs réalisé le meilleur temps ce jour-là. Depuis avril cependant, les vibreurs ont été modifiés : ils étaient source d’éclatement de pneus et de crevaisons… À mon arrivée au circuit, j’ai retrouvé les membres de mon équipe pour une inspection du circuit, afin d’évaluer les travaux effectués sur le circuit.

18h15 : Arrivée à l’hôtel. Mais pour un passage express : le temps de me changer (costume cravate de rigueur !) et de repartir au centre-ville de Dijon.

20h00 : Retour à l’Hôtel de Ville pour un apéritif « de bienvenue », en l’honneur des protagonistes de la course de DTM. Voilà qui confirme l’accueil chaleureux des gens de la région pour l’épreuve…

21h30 : Retour à l’hôtel, petit dîner.

22h30 : Au lit ! Demain, le boulot commence vraiment…