Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

INFINITI veut tripler ses ventes en Chine d'ici 2023

Le QX50 sera le premier de cinq modèles produits là-bas Par ,

La Chine, pour les constructeurs automobiles à l'aube de la décennie 2020, c'est comme la ruée vers l'or du Klondike qui a eu lieu dans le territoire canadien du Yukon de 1896 à 1899. À l'époque, les prospecteurs s'y rendaient par tous les moyens possibles dans l'espoir d'y faire fortune. 100 000 d’entre eux auraient tenté leur chance.

Les marques sont moins nombreuses à lorgner le marché chinois, mais leur objectif est le même que les pionniers d’hier ; y faire des affaires d'or. Buick, Cadillac et Lincoln, notamment, y ont lancé des offensives qui commencent à porter leurs fruits. Vous pouvez désormais ajouter le nom d'INFINITI à cette liste : la division de luxe de Nissan a annoncé ses couleurs pour les prochaines années et le moins que l'on puisse dire, c'est que ces dernières sont claires, nettes et précises.

En gros, INFINITI veut y tripler ses ventes d'ici 2023. Pour ce faire, la compagnie va accroître sa présence et son implication dans ce coin du monde. Voici, en substance, ce qui risque de se produire d’ici cinq ans.

INFINITI QX50 2019
Photo : INFINITI
INFINITI QX50 2019

Plus de production en Chine

L'offensive du constructeur va s’amorcer avec la fabrication en sol chinois du nouveau QX50. Celui-ci sera commercialisé d'ici la fin de l'année là-bas. Elle se poursuivra avec l'introduction sur le marché d'autres produits de sa gamme, mais on demeure pour l'instant silencieux sur l'identité de ces derniers. INFINITI assemble déjà la Q50L et la Q70L (des versions allongées des modèles que l’on connaît) en Chine avec la collaboration d'un des partenaires de Nissan, la firme Dongfeng. Les règles du jeu chinoises exigent ce genre d’ententes entre les manufacturiers étrangers et une ou des entreprises locales – quoique le gouvernement ait récemment déclaré son intention d’éliminer cette réglementation.

Électrification au menu

Concernant les nouveaux véhicules qui se pointeront le bout du nez là-bas, pariez sur le fait qu'ils seront animés d'une façon ou d'une autre par l'électricité. D'ici sept ans, INFINITI souhaite que la moitié des produits qu'elle écoulera en Chine propose une forme ou un autre de ce mode de propulsion.

En fait, en 2025, INFINITI désire que ce soit ainsi à travers la planète, pas seulement en Chine. C'est du moins ce qu'a déclaré le président de la marque, Roland Krueger au magazine Automotive News. Au Salon de Beijing qui sera présenté la semaine prochaine, le visiteur pourront d’ailleurs découvrir le magnifique concept Q Inspiration, une création du montréalais Karim Habib.

Enfin, mentionnons que l'an dernier, les ventes d'INFINITI ont fait un bond de 16 % en Chine pour atteindre 48 408 unités. En 2023, le plateau des 150 000 est visé.

Prototype INFINITI Q Inspiration
Photo : INFINITI
Prototype INFINITI Q Inspiration