Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Ford Fiesta 2011 nord-américaine à Los Angeles!

La Ford Fiesta 2011 nord-américaine à Los Angeles!

Ford choisit L.A. pour dévoiler la version nord-américaine de la Fiesta 2011 Par ,

Rarement a-t-on vu une démarche de lancement d’un véhicule qui s’éternise autant. Le tout a commencé en 2008, quand Ford a lancé sa Fiesta de nouvelle génération en Europe, en nous disant qu’il s’agissait de sa première «voiture mondiale». Conformément à son plan, des versions «régionales» sont ensuite apparues en Asie en 2009. Nous voilà maintenant à l’aube de 2010 et Ford profite de l’avant-première du Salon de l’auto de Los Angeles pour dévoiler la version nord-américaine de la Fiesta… qui arrivera sur notre marché l’été prochain en tant que modèle 2011!


Petite voiture, grande occasion
Ce lancement échelonné s’explique ainsi : Ford n’avait pas encore mis en place sa nouvelle stratégie mondiale lorsque la conception de sa plus récente Fiesta s’est amorcée en Europe. Le respect des différentes normes et exigences régionales a nécessité quelques révisions et retours en arrière -- chose qui ne se produira plus avec les futures initiatives mondiales de Ford.

Il fallait aussi créer un tout nouveau modèle, à savoir une berline à quatre portes, et puis aménager une usine au Mexique, afin d’y assembler les exemplaires nord-américains.

Enfin, Ford a réalisé que les occasions de cibler particulièrement la génération du millénaire (les jeunes présentement âgés de 15 à 30 ans) ne sont pas fréquentes en Amérique du Nord. La compagnie voulait que tout soit parfait, notamment l’expérience d’achat et de propriété.

Ford a donc senti le besoin de dialoguer avec ses clients potentiels avant de lancer la voiture. Des efforts ont été déployés du côté des médias sociaux. Le Mouvement Fiesta, par exemple, a attribué à 100 consommateurs branchés un exemplaire européen de la Fiesta pour un essai de six mois. Ceux-ci ont raconté leur expérience dans leurs réseaux respectifs et fourni à Ford un important feedback sur la voiture.

Design
Beaucoup de gens sont familiers avec le hatchback européen et sa fameuse calandre en forme de bouche béante. Son pendant nord-américain à cinq portes arbore à peu près la même physionomie, mais la berline opte pour une plus petite calandre avec trois barres afin de créer un lien visuel avec les autres modèles à quatre portes de la marque, dont la nouvelle Taurus.

Contrairement à ce qui est offert en Europe, la Fiesta à hayon que nous aurons ici n’a pas de feux antibrouillard; seulement une bande de diodes électroluminescentes (DEL) autour des feux de stationnement (en option).

Certaines modifications esthétiques sont le résultat de goûts différents des consommateurs (tels que déterminés par des «focus groups») et de nos normes en matière de collision au niveau du pare-chocs. Dans les deux cas, par contre, on note la présence d’un panneau noir à l’intérieur de la calandre qui sert à camoufler la poutre du pare-chocs.