Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La guerre des Bentley

La guerre des Bentley

La Belle contre la Bête Par ,

Il y a quelques semaines, Matt et Miranda ont pris le volant de deux décadentes Bentley : la Bentley Continental GT 2012 et la Bentley Mulsanne 2012. Alors que les deux montures prestigieuses ont su impressionner nos journalistes, ceux-ci ont réalisé à quel point les Bentley se distinguent l’une de l’autre. Évidemment, fidèles à leur nature, Miranda et Matt ont immédiatement commencé à « comparer » leurs voitures (on se croirait dans le vestiaire d’un gym). Au lieu de ne s’obstiner qu’entre eux, ils ont décidé (au grand dam de leurs collègues) de nous inclure dans leur débat.

Bentley Continental GT 2012 (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)

Des Bentley jusqu’à l’os, il s’agit tout de même de deux bêtes très différentes. Dès le premier instant, il était évident que des trucs comme la maniabilité et les raffinements intérieurs différaient considérablement, et Matt et Miranda ont abordé les deux sujets lors de leur affrontement dans le stationnement. Difficile de dire quelle Bentley a gagné au terme de ce va-et-vient, mais il y a nettement une favorite. Lisez la suite pour la découvrir.

Miranda Lightstone (ML) : D’abord, ma Bentley est plus puissante, donc immédiatement plus cool… et moi aussi, par association.

Matt St-Pierre (MSP) : Ce que ta voiture développe en puissance brute, la mienne écrase aisément par la carrure pure et simple de mon mastodonte de luxe sur roues. La grosseur compte. Tu le sais.

ML : Essaies-tu de compenser quelque chose, mon cher St-Pierre? Si on oublie la puissance un instant, en regardant mon Continental GT à côté de ta Mulsanne, j’avoue que je préfère le maintien de la GT. Elle a l’air considérablement plus musclée. Oui, la Mulsanne et grande et stoïque, avec sa calandre aplatie, bien dressée sur ses pattes comparée à la GT accroupie, mais la GT dégage une impression nettement plus « sport ». Et pourtant, on distingue toujours très bien les ailes de Bentley au bout de son museau. On a la puissance du prestige et la puissance du muscle… le meilleur de deux mondes, quoi.

MSP :
Si tu veux faire une entrée remarquée, il n’y a pas mieux qu’une Mulsanne pour attirer l’attention et le respect de tout un chacun. Accroupie, comme tu dis, ta GT obligera les passants à baisser le regard, modèle sport ou non. Les gens lèvent la tête quand tu conduis une Mulsanne. Grande et noble, on ne la méprendra jamais pour autre chose (peut-être une Rolls-Royce) qu’une voiture de personne riche et de discernement, pas un simple frappé. Et v’lan!

Bentley Continental GT 2012 (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)