Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le Saturn VUE Hybrid permettra-t-il d'économiser vraiment de l'argent?

Le Saturn VUE Hybrid permettra-t-il d'économiser vraiment de l'argent?

Par ,

De façon générale, les véhicules hybrides qui sont présentement offerts sur le marché augmentent de façon considérable la facture des consommateurs sans vraiment être bénéfiques pour l'environnement.

En effet, aussi populaires que soient les systèmes hybrides, ils coûtent très chers à l'achat et à l'entretien et ils ne permettent pas de réaliser une économie d'essence suffisante pour devenir rentables. (Avec le prix de l'essence actuel, la plupart des conducteurs devraient rouler trois fois plus par année afin de combler la différence).

Saturn VUE Hybrid (Photo: General Motors)
C'est donc avec intérêt que l'on accueille la promesse de General Motors de changer cette situation grâce à un système hybride de démarreur-alternateur à courroie, dont la première apparition aura lieu dans le Saturn VUE Green Line qui sera lancé à l'été 2006.

Le numéro un mondial de l'automobile affirme que le deuxième de ses trois systèmes hybrides en développement «offrira une bonne économie d'essence et un véritable bénéfice pour les consommateurs.»

Rappelons qu'un système hybride «partiel» est disponible depuis un certain temps sur des camions grand format de GM et qu'une technologie hybride bi-mode, toujours au stade de l'essai-erreur, fera ses débuts dans plus ou moins un an au sein des nouveaux VUS grand format de la compagnie. Avec ses trois systèmes, GM s'attend à ce qu'une douzaine de ses véhicules proposent l'option hybride.

Bien que Tom Stephens, vice-président de la filiale GM Powertrain, n'ait pu fournir le prix ou encore les chiffres exacts d'économie d'essence du VUE Green Line (il faudra attendre au printemps prochain, dit-il, après le calibrage final du véhicule), il a insisté pour dire que les acheteurs «verront leur investissement initial se rentabiliser substantiellement tout au long de la durée de vie de leur véhicule.»

Le système de démarreur-alternateur à courroie de GM applique des contrôles sophistiqués au moteur/générateur électrique qui est relié au moteur à combustion. Cette configuration respecte le principe voulant que «le meilleur design soit le moins compliqué et le plus facile à implanter», prétend Larry Nitz, directeur exécutif du programme hybride de GM.

Au dire de ce dernier, «cette simple et élégante architecture hybride peut être intégrée globalement à une vaste gamme de véhicules et de modèles, et ce, à un prix compétitif». Toutefois, à l'instar de Stephens, il s'est abstenu de donner des chiffres précis.

Selon Nitz et Stephens, l'avantage le plus évident du démarreur-alternateur à courroie est sa flexibilité, étant donné qu'il peut être intégré à plusieurs moteurs différents avec un minimum de changements au moteur ou à la transmission.

Dans le Saturn VUE Green Line, le système sera couplé au moteur I-4 Ecotec de 2,4 litres de GM, qui s'accompagne d'un dispositif de cylindrée variable et d'une boîte automatique Hydra-Matic 4T45-E avec surmultipliée électronique.

À partir de ce moteur, les ingénieurs de GM ont développé le système hybride de démarreur-alternateur à courroie dans l'objectif de réduire la consommation de carburant. Le système:
  • Éteint le moteur afin d'éviter qu'il tourne inutilement lorsque le véhicule s'immobilise à un arrêt;
  • Redémarre promptement le moteur dès que la pédale de frein est relâchée;
  • Permet une interruption hâtive de la distribution de carburant vers le moteur lors de la décélération; 
  • Capte l'énergie cinétique du véhicule lors de la décélération afin de recharger la batterie (ce qu'on appelle le freinage régénérateur);
  • Optimise la recharge de la batterie en choisissant le moment le plus opportun, c'est-à-dire celui où l'efficacité est maximale.