Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Lincoln Continental à portes-suicide revient pour 2020

L’an dernier, afin de célébrer en grande ses 80 ans, Lincoln a produit 80 exemplaires à portes-suicide de sa berline Continental. Le clin d’œil au passé était parfait. On se souviendra que l’approche n’était pas nouvelle avec ce modèle.

Les éditions spéciales profitaient même d’un empattement allongé afin d’offrir un maximum de confort aux occupants. Une table à l’arrière pouvait même être érigée à partir de la console centrale. À bord, les matériaux étaient de qualité optimale, en lien avec la variante la plus huppée proposée par la firme, la Black Label.

Les 80 unités ont été vendues en deux jours. Ça vous donne une idée de leur popularité. Considérant que le modèle régulier ne performe pas à la hauteur des attentes placées en lui, il s’agissait pratiquement d’un haut fait d’armes.

Pratiquement, oui, car en vérité, il n’y avait rien de surprenant là, du moins à nos yeux. La Continental est une voiture bourrée de qualités, mais sans ses portières antagonistes, elle n’est qu’une parmi d’autres à travers l’industrie. Or, avec ses portières uniques, elle devient, justement, unique.

Photo : Lincoln

Voilà pourquoi les 40 000 $ américains additionnels exigés pour elle n’ont pas pesé lourd dans la balance ; les gens étaient prêts à payer les 115 470 $ exigés.

Pour 2020, Lincoln revient à la charge, cette fois avec 150 unités. Si vous voulez notre avis, ce n’est pas assez. En fait, on devrait peut-être miser sur cette approche pour assurer l’avenir du modèle. N’empêche, ceux qui n’ont pas été assez vite sur la gâchette pourront se reprendre.

Les gens peuvent commander le modèle d’ici la fin du mois. Les premières livraisons sont prévues pour le printemps de 2020.