Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mariage FCA-PSA : c’est fait !

Les groupes FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et PSA (Peugeot Société Anonyme) en sont finalement venus à une entente de fusion qui va littéralement changer la face de l’industrie automobile.

Comme tout le monde l’avait anticipé, le chef de la direction de PSA, Carlos Tavares, sera à tête de la nouvelle entité alors que le président de FCA, John Elkann, conservera ses fonctions à l’intérieur de ce qui devient le quatrième plus important constructeur de la planète. La valeur estimée du groupe est de 47 milliards de dollars, ce qui le place devant Ford. Comiquement, le mariage réunit deux grandes familles automobiles, soit Agnelli du côté de l’Italie, et Peugeot, en France.

Un conseil d’administration composé de 11 membres sera formé dont 5 proviendront de FCA, 5 de PSA, y compris des représentants de la partie syndicale. Carlos Tavares, qui reçoit un contrat initial de cinq ans, sera le 11e.

Ce dernier a déclaré ceci lors d’un appel téléphonique avec les médias : « Les défis de notre industrie sont vraiment, mais vraiment significatifs. Les véhicules verts, la conduite autonome, la connectivité, et tous ces sujets connexes qui nécessitent d’importantes ressources, de la force, de la compétence et de l’expertise. »

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Nous l’avons déjà mentionné sur cette tribune, les économies estimées grâce à cette fusion sont de 3,7 milliards d’euros par année. Le partage de technologie et de tout ce qui touche les plateformes devrait compter pour 40 % de ces dernières. On croit aller chercher le même pourcentage avec des économies d’échelle avec les achats. L’autre 20 % va provenir d’épargnes réalisées du côté administratif, en matière de logistique, de marketing, etc. Aucune fermeture d’usine n’est prévue.

C’est à souhaiter, mais on verra bien dans deux ou trois ans.

Les avantages potentiels sont évidents pour les deux groupes alors que les forces de chacun pourront aider les faiblesses de l’autre dans certains domaines et à l’intérieur de certains marchés.

Pour le reste, il faudra voir ce qui va se tramer au cours des prochaines semaines et des prochains mois. Les nouveaux dirigeants ont du pain sur la planche. Un nom devra aussi être trouvé pour la nouvelle entité. On estime que toute la paperasse relative au mariage devrait être complétée d’ici 12 à 15 mois.