Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Kyle Busch envoie Brad Keselowski dans les rails et gagne

NASCAR: Kyle Busch envoie Brad Keselowski dans les rails et gagne

Par ,

Les courses disputées au Bristol Motor Speedway sont généralement dignes de films d'actions. Celle qu'a remporté Kyle Busch hier, en série Nationwide, n'échappe pas à cette description.

Vers la fin de la course de 250 tours, Kyle Busch a entrepris de dépasser le meneur au championnat Brad Keselowski. Ce dernier lui a fait la vie dure et au 219e tour, Busch en a eu assez. Il est allé percuter la Dodge de son concurrent, envoyant ce dernier dans un tête-à-queue dont il n’allait pas se remettre, terminant 14e.

« Keselowski essaie toujours de se débarrasser de ses rivaux en les envoyant dans les rails. Aujourd'hui il doit se regarder dans le miroir parce que je ne l’ai pas fait gratuitement. Il méritait sa leçon », a déclaré Busch qui égalise son record personnel avec une 10e victoire cette saison.

Le principal intéressé n’était pas plus préoccupé qu’il ne le fallait après ces péripéties en piste. « Il a eu l’avantage, il a fait un bon travail. Il m’a intentionnellement sorti et ça signifie ce que ça signifie. Nous allons nous remettre au boulot et travailler fort pour lui botter le derrière », s’est exclamé le jeune pilote.

NASCAR a classé l’incident dans la catégorie « incidents de course » alors que ni l’un ni l’autre des pilotes impliqués n’ont été convoqués par les officiels.

Jason Leffler a terminé la course en seconde place à bord de sa Toyota – garantissant au manufacturier les deux premières places à l’arrivée. Elliott Sadler et Dale Earnhardt Jr., sur Chevrolet, ont complété le top-quatre.

Keselowsi détient toujours une avance de 313 points sur Carl Edwards, qui a terminé cinquième à Bristol. Busch est troisième au championnat malgré une absence remarquée de quatre courses.

Ce dernier a par ailleurs remporté la course de camionnettes de mercredi également. S’il décroche la victoire samedi soir en Coupe Sprint, il s’agira d’un premier triplé du genre dans l’histoire de NASCAR.