Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un nouveau Nissan Armada dès l’an prochain ?

L’Armada actuel a été rafraîchi en 2017 sur notre marché, mais notre version est une évolution d’un plus ancien Nissan Patrol Le chroniqueur auto: , mis à jour:

On ne parle pas souvent des VUS pleine grandeur, encore moins du représentant de Nissan dans la catégorie, l’Armada. C’est en partie parce que ce type de véhicule est moins présent sur le marché, mais aussi parce que dans le cas de l’Armada, il ne se passe pas grand-chose.

Et lorsqu’il se passe quelque chose, c’est souvent relié à ce qui produit sur d’autres marchés avec la base de ce modèle, le Nissan Patrol.

D’ailleurs, la version de l’Armada que nous avons en ce moment, rafraîchie ici pour 2017, est en vérité l’évolution timide d’un modèle qui roule depuis 2010 ailleurs dans le monde.

N’empêche, ce produit fait ce qu’il a à faire en offrant de la place à revendre, des capacités de remorquage impressionnantes, en plus d’afficher un bilan de fiabilité enviable.

Cependant, et heureusement, des changements importants seraient sur le point de se produire avec ce véhicule si l’on en croit ce que raconte le site australien CarSales. Selon la publication, il est possible que le prochain Patrol troque son moteur V8 de 5,6 litres, celui qui équipe bien sûr l’Armada, pour une mécanique V6 turbocompressée qui produirait à la fois plus de puissance et de couple, tout en étant nettement plus efficace à la pompe.

Il faut le dire, le V8 de 5,6 litres de Nissan est un ivrogne. Ses cotes de consommation officielles sont de 17,5 litres aux 100 kilomètres en ville, 12,9 litres sur l’autoroute.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Nissan Armada 2022, profil
Photo : Nissan
Nissan Armada 2022, profil

Pour ajouter du poids à cette information, le site Automotive News nous apprenait cette semaine, grâce à des sources provenant de concessionnaires, qu’une nouvelle génération d’Armada devrait arriver à la fin de 2023 avec un V6 biturbo à la place du V8 de 5,6 litres.

Le tout s’inscrirait dans la logique des choses, surtout que du côté de Toyota, la prochaine génération du VUS Sequoia (rival direct de l’Armada), va aussi passer au 6-cylindres et à la turbocompression. Ford le fait déjà avec son modèle Expedition.

Pour ce qui est du moteur qui sera retenu, il faudra voir. Le groupe Nissan possède déjà un V6 biturbo de 3 litres dans son coffre à outils, celui qui sert l’Infiniti Q60 et qui va se retrouver dans la sportive Z. Il faudra voir si un autre moulin sera appelé à voir le jour où si un est déjà en conception. La rumeur veut que Nissan songe à mettre fin à la création de nouvelles mécaniques à essence, mais il y aurait quelques exceptions concernant certains véhicules destinés à des marchés spécifiques.

Et considérant l’importance du Patrol à travers la planète, tout est possible. Bref, en bout de piste, retenons que nous aurons droit à un nouveau VUS Armada pour l’horizon 2023-2024.