Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Déjà de nouveaux pneus pour l’hiver prochain

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Déjà de nouveaux pneus d’hiver ? L’été n’est pas encore arrivé ! Pourtant, les manufacturiers se préparent à livrer aux distributeurs leurs nouveaux produits d’hiver, certains en nombre limité.

Et, croyez-le ou non, certains automobilistes se commandent des voitures neuves des mois d’avance et ils en veulent des pneus d’hiver neufs en même temps. Ce n’est pas rare qu’une telle opération se fasse en août ou septembre. Par conséquent, si c’est votre cas, il est préférable de savoir ce qui sera offert à ce moment-là si vous désirez des pneus d’hiver dotés des dernières technologies.

Et, il n’y a pas meilleure période qu’en février ou mars pour que les journalistes spécialisés dans le domaine puissent les évaluer. Ce fut donc le cas pour les nouveaux pneus d’hiver à venir de Toyo, Continental et Michelin qui ont été dévoilés pour toute l’Amérique du Nord, ici même au Québec.  

Voir notre Guide des meilleurs pneus d’hiver pour voitures au Canada en 2019-2020

Voir notre Guide des meilleurs pneus d’hiver pour VUS et camionnettes au Canada en 2019-2020

Voir notre Guide des meilleurs pneus d’été pour voitures au Canada en 2019-2020

Voir notre Guide des meilleurs pneus d’été pour VUS et camionnettes au Canada en 2019-2020

Les nouveaux Toyo Observe GSi-6 et GSi-6 LS

Le manufacturier japonais Toyo a choisi les terrains de PMG Technologies à Blainville, au Québec, pour lancer de nouvelles versions de son modèle Observe GSi-6 HP, introduit sur le marché canadien l’année dernière.

Le GSi-6 HP était surtout destiné aux véhicules de sport et de performance, ce qui explique l’arrivée des modèles Observe GSi-6 et GSi-6 LS, conçus pour les voitures de tourisme, les VUS et les camionnettes régulières.

Le nouveau pneu d’hiver Toyo Observe GSi-6 pour voitures de tourisme.
Photo : É.Descarries
Le nouveau pneu d’hiver Toyo Observe GSi-6 pour voitures de tourisme.

Si vous connaissez les produits Toyo, vous savez que ce manufacturier a développé une technique spéciale pour remplacer les crampons, soit la Microbit, une sorte de poudre faite à partir de coquilles de noix pulvérisées qui est incluse à la gomme de la bande de roulement.

Nous avons pu essayer le nouveau Toyo Observe GSi-6 avec divers véhicules dont une Mercedes-Benz et un Chevrolet Blazer à rouage intégral, ainsi qu’une Chevrolet Cruze à traction.

Une Mercedes-Benz et un VUS Chevrolet Blazer à rouage intégral et une Chevrolet Cruze à traction.
Photo : É.Descarries
Une Mercedes-Benz et un VUS Chevrolet Blazer à rouage intégral et une Chevrolet Cruze à traction.
Le Toyo Observe GSi-6 sur la Chevrolet Cruze.
Photo : É.Descarries
Le Toyo Observe GSi-6 sur la Chevrolet Cruze.

Nous avons eu droit à de premiers essais de ces nouveaux pneus, tant sur la glace que sur pavé sec, tant sur route enneigée qu’en excursion sur sentiers de campagne enneigés. Le tout s’est déroué au volant de voitures régulières à traction ou à rouage intégral, ou encore aux commandes de camionnettes pleine grandeur.

Les améliorations apportées à cette gamme de pneus sont évidentes. Les nouveaux Observe affiche un dessin semblable de bande de roulement avec quatre rainures circonférentielles pour évacuer le plus d’eau ou de gadoue possible, des pavés latéraux décalés avec coches qui agissent comme des griffes dans la neige et des lamelles 3D à haute densité baptisées Multi Wave.

Pour la version LS de l’Observe GSi-6, Toyo avait prévu des excursions en sentier enneigé au volant de pick-up GMC.
Photo : É.Descarries
Pour la version LS de l’Observe GSi-6, Toyo avait prévu des excursions en sentier enneigé au volant de pick-up GMC.
Le Toyo Observe GSi-6 LS sur une camionnette GMC.
Photo : É.Descarries
Le Toyo Observe GSi-6 LS sur une camionnette GMC.

Les Observe GSi-6 et GSi-LS seront livrables dès l’automne prochain avec des grandeurs pour jantes de 14 à 22 pouces.

Un nouveau pneu d’hiver de Continental spécifique à notre marché

Quelques jours après la présentation du Toyo, c’était au tour du manufacturier allemand Continental de présenter un nouveau pneu d’hiver, soit le IceContact XTRM, conçu spécifiquement pour nos hivers, surtout québécois. L’évènement s’est déroulé sous de véritables conditions hivernales (neige et bourrasques) au circuit d’ICAR, à Mirabel.

Incidemment, ce nouveau produit a été développé avec les observations et recommandations du Groupe Touchette (le plus important distributeur de pneus au Canada opérant sous diverses bannières). C’est donc dire que ce pneu répondra aux exigences de nos routes.

Le nouveau Continental IceContact XTRM spécifiquement conçu pour les hivers canadiens est disponible avec des crampons spécifiquement disposés.
Photo : É.Descarries
Le nouveau Continental IceContact XTRM spécifiquement conçu pour les hivers canadiens est disponible avec des crampons spécifiquement disposés.

Le Continental IceContact XTRM sera livrable en deux versions, soit celle à caoutchouc sur glace et celle à crampons. Si votre choix se porte vers les pneus à crampons, ce Continental vous offrira des caractéristiques étonnantes, dont les crampons en aluminium TriStud à pointes de 11 mm dont la rétention (par une colle spéciale) dans la bande de roulement est maintenant quatre fois supérieure à la méthode traditionnelle.

De plus, ces crampons, montés en usine, sont implantés entre deux petits réservoirs dans la bande de roulement pour empêcher l’accumulation de glace autour de ceux-ci.

Le nouveau Continental IceContact XTRM à crampons sur une Volkswagen d’essai.
Photo : É.Descarries
Le nouveau Continental IceContact XTRM à crampons sur une Volkswagen d’essai.

Nous avons pu essayer ces pneus dans leurs deux versions, tant en accélération, en virage ou en freinage, et ce, au volant de diverses voitures à traction et de gros VUS à rouage intégral. L’essai le plus intéressant fut sur un petit circuit où l’on pouvait conduire des berlines Passat avec des IceContact XTRM avec et sans crampons, prouvant ainsi que le modèle sans les clous procurait une adhérence se rapprochant de celle des versions à crampons sur route glacée et enneigée.

Un des essais les plus concluants s’est fait avec les IceContact avec et sans les crampons sur un circuit spécifique en pleine tempête de neige à ICAR.
Photo : É.Descarries
Un des essais les plus concluants s’est fait avec les IceContact avec et sans les crampons sur un circuit spécifique en pleine tempête de neige à ICAR.

Dans un premier temps, le Continental XTRM sera livrable en 46 grandeurs pour jantes de 15 à 22 pouces dès l’automne prochain. Une deuxième mouture nous arrivera plus tard durant l’hiver de 2021 avec 45 grandeurs additionnelles, incluant une garantie limitée de 72 mois et une assistance routière incluant un service de remorquage jusqu’à 250 kilomètres.

Nous avons même eu droit de conduire cette Subaru spécialement préparée pour les rallyes, mais équipée de pneus IceContact !
Photo : É.Descarries
Nous avons même eu droit de conduire cette Subaru spécialement préparée pour les rallyes, mais équipée de pneus IceContact !

Michelin relance son pneu X-Ice

Dans le cas du géant de pneus français Michelin, il relance son légendaire X-Ice, dont les débuts remontent à neuf ans. Si la dernière génération de ce pneu était connue sous l’appellation X-Ice 3, celle qui sera désormais offerte aux automobilistes canadiens sera l’X-Ice… Snow !

Le technicien tient l’ancien X-Ice 3 (à gauche sur la photo) contre le nouveau X -Ice Snow (à droite sur la photo).
Photo : É.Descarries
Le technicien tient l’ancien X-Ice 3 (à gauche sur la photo) contre le nouveau X -Ice Snow (à droite sur la photo).
Le Michelin X -Ice Snow est fabriqué en Nouvelle-Écosse comme l’indique la petite feuille d’érable imprimée sur son flanc.
Photo : É.Descarries
Le Michelin X -Ice Snow est fabriqué en Nouvelle-Écosse comme l’indique la petite feuille d’érable imprimée sur son flanc.

Michelin a complètement revu son produit (fabriqué au Canada à ses usines de Nouvelle-Écosse), surtout au niveau de la bande de roulement. On la reconnaîtra désormais à son dessin qui inclut des rainures en V plus larges que par le passé, le tout avec une gomme plus flexible qui inclut de la silice. Cette dernière cache des millions de microbulles qui s’ouvrent au fur et à mesure que le pneu s’use pour aspirer l’eau qui se retrouve sur la surface des glaces et agripper la neige.

Ce pneu possède aussi des lamelles assez profondes pour qu’il soit aussi mordant dans la neige, même usé jusqu’à 4/32 e de pouce, tout près de la limite légale de 2/32 e de pouce.

Michelin nous a brièvement montré la version à crampons du X -Ice Snow, le X -Ice North.
Photo : É.Descarries
Michelin nous a brièvement montré la version à crampons du X -Ice Snow, le X -Ice North.

Lors de son dévoilement à Notre-Dame-de-la-Merci au centre d’essai Mécaglisse, Michelin nous en a même présenté une version cloutée, le X -Ice North, avec quelque 250 crampons mathématiquement installés dans la bande de roulement.

C’est justement au centre Mécaglisse qu’un petit groupe de journalistes ont pu juger des capacités du X -Ice Snow… en pleine tempête de neige !

Les quelques voitures à traction qui ont servi aux essais comparatifs du nouveau X -Ice Snow à Mécaglisse.
Photo : É.Descarries
Les quelques voitures à traction qui ont servi aux essais comparatifs du nouveau X -Ice Snow à Mécaglisse.

Pour ce faire, Michelin avait demandé aux instructeurs locaux de guider les journalistes conduisant des voitures régulières chaussées de pneus X -Ice Snow « usés » jusqu’à 4/32 e de pouce de profondeur de rainures (en fait, ils avaient été réduits par coupe mécanique). À titre de comparaison, quelques voitures étaient équipées, elles, de pneus concurrentiels de très haute qualité dont la bande de roulement avait aussi été réduite.

Pas besoin de vous dire jusqu’à quel point le nouveau Michelin était plus performant sur la glace ou dans la neige.

Les VUS Ford Escape qui ont également servi au lancement du X -Ice Snow.
Photo : É.Descarries
Les VUS Ford Escape qui ont également servi au lancement du X -Ice Snow.

Évidemment, nous avons aussi pu essayer les X-ice Snow tout neufs à l’intérieur de sentiers de forêt recouverts d’une épaisse couche de neige toute fraîche, encore une fois avec certains véhicules munis de pneus d’hiver concurrentiels de grande qualité pour la comparaison.

Malheureusement, les versions North à crampons n’étaient pas encore disponibles pour nos essais.

L’ultime essai fut une excursion dans un sentier fortement enneigé en pleine tempête de neige.
Photo : É.Descarries
L’ultime essai fut une excursion dans un sentier fortement enneigé en pleine tempête de neige.

Le X -Ice Snow sera livrable cet automne en 82 grandeurs pour jantes de 14 à 22 pouces avec indices de vitesse T et H, alors que 41 grandeurs additionnelles seront ajoutées à l’hiver de 2021. Le X -Ice North sera aussi proposé pour des roues de 14 à 22 pouces, mais seulement en 30 grandeurs, tout au moins au départ.

Goodyear a sa nouveauté aussi

Enfin, le géant américain Goodyear vient d’annoncer sa contribution au monde des pneus d’hiver pour la saison froide de 2020-2021 en lançant son nouveau WinterCommand Ultra en 23 grandeurs pour jantes de 15 à 18 pouces. Une trentaine de tailles additionnelles seront annoncées plus tard pour les roues de 18 à 20 pouces.

Goodyear nous proposera un nouveau pneu d’hiver pour la prochaine saison froide, le WinterCommand Ultra.
Photo : Goodyear
Goodyear nous proposera un nouveau pneu d’hiver pour la prochaine saison froide, le WinterCommand Ultra.

Évidemment, lui aussi vante ses nouvelles technologies ou ses caractéristiques améliorées comme le dessin V-Tred de sa bande de roulement ou la gomme Cryo-Adaptative, plus flexible.

Plusieurs autres pneus devraient nous être dévoilés au cours des prochaines semaines. Nous aurons un dossier spécial sur toutes ces nouveautés au début de l’automne prochain afin de mieux répondre à vos questions.