Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La version de base de la Volkswagen Golf va disparaître aux États-Unis

Les VUS, on vous le répète depuis un certain temps déjà, dominent les ventes à travers l’industrie. Grosso modo, il se vend en Amérique du Nord sept VUS ou camionnettes pour trois voitures.

Conséquemment, ça exerce une pression sur certains modèles. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux ont déjà été sacrifiés, notamment chez Ford et General Motors.

Le dernier qui va s’ajouter à cette liste est la Volkswagen Golf. Oui, la Golf, une des voitures qui apparaît sur la liste des 10 modèles les plus vendus de l’histoire. Dans bien des marchés, les acheteurs n’en veulent plus. À preuve, l’an dernier, aux États-Unis, 11 468 unités ont été vendues. Ce chiffre est à peine plus élevé que le nombre de Tiguan réclamé en… avril.

Même la Jetta fait mieux que la Golf dans une proportion de 2 pour 1.

Une triste nouvelle, bien franchement. Cette dernière a été confirmée au site Motor1 par un représentant de Volkswagen. Ce dernier a expliqué que le modèle de base, de même que la variante Sportwagen, serait sacrifié lorsque le produit sera renouvelé au début de la prochaine décennie.

Photo : D.Boshouwers

Heureusement, les déclinaisons sportives de la Golf, soit la GTI et la R, vont demeurer à l’index. Jusqu’ici cette année, la GTI est responsable de 42 % des ventes de la famille. Tant elle que la livrée R génèrent plus de profits, aussi, ce qui explique en partie pourquoi Volkswagen les conserve au catalogue.

Autre bonne nouvelle pour les amateurs de Volkswagen au Canada, un représentant de la division canadienne de VW a indiqué au quotidien La Presse que la Golf de base, beaucoup plus populaire ici que chez nos voisins du sud, continuera probablement sur notre marché :

« Au Canada, la proportion des ventes de Golf (ordinaires) et de GTI est très inversée de ce qu'elle est aux États-Unis. C'est de l'ordre de 6 pour 1. La Golf est… très populaire ici. Par conséquent, notre stratégie sur l'avenir de ce modèle sera fondé sur nos besoins à nous… nous misons absolument sur son avenir ici. »

- Thomas Tetzlaff, directeur des communications chez Volkswagen Canada

Photo : D.Boshouwers

La compagnie n’aurait pas pris de décisions concernant la mouture e-Golf, ainsi que la version à quatre roues motrices Alltrack.

Ici, on a un cas flagrant où un VUS est directement responsable de la disparition d’un modèle précis.

Les temps changent, comme dirait l’autre.