Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Alfa Romeo Giulia Ti 2017 : c’est Jeremy Clarkson qui avait raison!

Alfa Romeo Giulia Ti 2017 : c’est Jeremy Clarkson qui avait raison!

Une obstination centrée sur le plaisir de conduire Par ,

Sa diffusion est très discrète sur nos routes et risque de demeurer ainsi pour quelque temps encore, le constructeur italien ne s’étant pas encore implanté de manière convaincante de ce côté-ci de l’Atlantique. L’arrivée du Stelvio va assurément aider les stratèges de la marque pour des raisons évidentes : tout ce qui s’appelle véhicule utilitaire se vend bien de nos jours. Mais qu’en est-il de la Giulia, cette nouvelle rivale des berlines sport de luxe?  

Après quelques mois de commercialisation, le constat est le même des 2 côtés de la frontière canado-américaine : l’Alfa Romeo Giulia demeure une curiosité. Face aux ténors du segment, la représentante italienne va devoir se mettre en mode séduction si elle veut attirer plus de consommateurs dans les salles d’exposition. 

S’il est vrai que le passé de la marque incite à une certaine prudence de la part du public (la fiabilité n’était pas sa plus grande force à une autre époque), Alfa Romeo a peut-être une carte cachée dans son jeu. L’agrément de conduite a toujours été l’un des points forts de ses véhicules. Le célèbre animateur Jeremy Clarkson a déjà affirmé lors d’un enregistrement de la série Top Gear que tout mordu devait avoir possédé au moins une Alfa Romeo au cours de son existence pour être considéré comme un vrai. 

L’Alfa Romeo Giulia 2017 fait face à une muraille de modèles qui sont, pour la plupart, offerts en de multiples saveurs en plus de jouir d’une bonne notoriété chez nous. La majorité des gens savent à quoi ressemble une Audi A4, par exemple, mais pas vraiment cette berline italienne. La tâche s’annonce très ardue pour les stratèges de Fiat Chrysler Automobiles. 

Une silhouette unique
Il faut l’avouer, le choix ne manque pas dans ce créneau et c’est l’acheteur qui en profite. Malgré des fiches techniques similaires, toutes les berlines sport de luxe peuvent au moins se targuer d’avoir un design qui leur est propre. L’Alfa Romeo Giulia 2017 n’échappe pas à cette règle; d’ailleurs, j’avoue avoir vu de nombreux pouces en l’air durant ma semaine d’essai. Avec son bouclier avant caractérisé par une grille triangulaire inversée, des blocs de phares amincis et des ouvertures plus près du sol, la Giulia se distingue grandement dans la circulation. 

Le groupe optionnel Sport (2 500 $) ajouté à cette berline est une belle touche, les jantes de 19 pouces rappelant la version haute performance Quadrifoglio, tandis que la fenestration délimitée par une bande noire est un autre élément qui donne du charisme à l’ensemble. 

Un habitacle où il fait bon vivre
Au-delà des performances, il y a le confort. Et puisqu’il s’agit d’une berline de luxe, la Giulia a intérêt à livrer la marchandise. D’emblée, la coloration rouge de la sellerie en cuir est un indice du caractère de cette berline sport italienne. 

De son côté, la planche de bord est un mélange de passion, avec les buses de ventilation arrondies, et de fonctionnalité, avec les commandes principales regroupées autour du levier de vitesses. 
Les sièges ont définitivement été sculptés dans l’optique de retenir les occupants lorsque la route se tortille. En d’autres termes, ils ne sont pas les plus confortables de l’industrie, mais bon, il se fait pire, croyez-moi! À l’arrière et dans le coffre, l’espace disponible se situe dans la moyenne du segment, sans plus. 

S’il est permis de critiquer l’assemblage de certaines composantes de la planche de bord, je me dois tout de même de souligner la qualité des matériaux. Autre élément à ne pas oublier : l’excellente prise en main du volant. Avec les palettes fixées à la colonne de direction, ce dernier rappelle au conducteur qu’il est encore possible de s’amuser sur la route.

Nul besoin du V6 biturbo
Les aficionados, ceux qui carburent aux émotions fortes, auront certainement un faible pour la Giulia Quadrifoglio, mais à près de 100 000 $ la copie, cette bête n’est vraiment pas à la portée de toutes les bourses. En fait, la berline que vous apercevez actuellement au haut de l’écran n’est pas donnée non plus à 63 385 $, incluant les frais d’expédition et près de 8 000 $ d’options. 

Là où je veux en venir, c’est sous le capot. Il est clair que le V6 biturbo de 505 chevaux représente l’ultime motorisation, mais dans les faits, le 4-cylindres turbo de 2,0 litres n’a pas à rougir devant les autres moulins de la catégorie ou même devant le « gros moteur » Alfa. D’ailleurs, sa sonorité est franchement agréable lorsque le pied droit en redemande, surtout en mode Dynamic.

Avec une puissance de 280 chevaux et un couple de 306 livres-pied, le moteur de base de la Giulia est même le plus énergique de son groupe. La boîte automatique à 8 rapports — la seule disponible, hélas — accomplit du bon boulot, quoique la molette « dna » change drastiquement le rendement des changements de rapport. En mode Dynamic, la Giulia devient plus chirurgicale… et inconfortable à la fois! Puis, il y a le rouage intégral qui se veut un gage de sécurité lorsque les conditions routières se détériorent. 

Verdict
Malgré l’absence d’une troisième pédale et d’une mécanique gonflée à bloc, l’Alfa Romeo Giulia Ti 2017 est un bon exemple d’une berline conçue en fonction du conducteur. Je ne parle pas ici de l’ergonomie ni de la forme du volant, mais plutôt de l’ensemble. Le résultat global donne à la Giulia un avantage que la plupart de ses concurrentes n’ont pas. Il est vrai qu’une BMW 340i a tout ce qu’il faut pour faire sourire son conducteur et le même commentaire s’applique à une Lexus IS 350 F Sport, mais ni l’une ni l’autre ne possèdent cette obstination centrée sur le plaisir de conduire. Finalement, Jeremy Clarkson avait peut-être raison…

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
87%
Alfa Romeo Giulia 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :V.Aubé
Photos de l' Alfa Romeo Giulia Ti 2017