Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi A4 3.2 quattro cabriolet 2008 : essai routier

Audi A4 3.2 quattro cabriolet 2008 : essai routier

Par ,

Audi a, depuis quelques années, redéfini complètement son identité visuelle. On a donc retouché l'ensemble des véhicules de la gamme, leur imposant une nouvelle calandre plus agressive, et un look sans équivoque.

Les véhicules Audi on une rondeur caractéristique, et un charme germanique indéniable.

Mais même en imposant cette nouvelle vision des choses, on a laissé aux véhicules Audi leur rondeur caractéristique, et leur charme germanique indéniable. Une affirmation qui n'échappe pas, évidemment, à la Audi A4 cabriolet.

Quelques changements
Pour mieux définir cette nouvelle personnalité, on avait, l'an dernier, apporté quelques précisions à la silhouette du cabriolet. Les modifications ont entre autres permis d'avoir la calandre béante maintenant traditionnelle sur la marque et une légère modification des blocs optiques avant. La ligne extérieure a un beau look épuré qui indique clairement que c'est une voiture de prestige. Ce n'est pas que la voiture est flamboyante, mais elle inspire la qualité avec un détail de finition sans reproches.

L'intérieur, contrairement à l'extérieur, est exclusif à la version cabriolet. La configuration de la partie inférieure de la console centrale est similaire aux autres A4. Par contre, les buses d'aération sont circulaires au lieu de rectangulaires. Cette configuration donne un effet plus fini et permet une affiliation au modèle plus sport TT qui est reconnu pour la beauté stylistique de sa planche de bord.

Le prix de la déraison.
La voiture, sous sa forme à l'essai, offrait toutes les commodités propres à Audi et qui sont dignes de sa catégorie. Les commandes sont bien un peu complexes et il faut prendre le temps de les déchiffrer, mais une fois qu'elles sont assimilées tout va bien.

Comme dans tous les cabriolets, l'espace n'est pas la qualité principale et il en va de même avec cette Audi. À l'avant, il est raisonnable et facile d'accès. À l'arrière toutefois, c'est un peu plus complexe, et surtout pas pour des adultes le moindrement corpulent. L'espace de chargement du coffre est, comme dans tous cabriolet qui se respecte, restreint par la capote. Même avec le toit en place l'espace n'est pas très généreux.

Les sièges sont confortables et la position de conduite est facile à trouver.