Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi TT Roadster 2008 : essai routier

Audi TT Roadster 2008 : essai routier

Audi TT Roadster, un V6 de 3,2 litres Par ,

Si vous aviez le choix et la possibilité de prendre la route au volant de la nouvelle Audi TT version cabriolet, hésiteriez-vous ? Moi pas ! Et c'est exactement ce que j'ai fait lors des fraîches journées d'automne.

De taille plus grande que l'ancienne, la nouvelle TT, a définitivement plus de gueule et de style que jamais.

Masochiste direz-vous ? Non, pas vraiment ! Plutôt passionné. Car conduire une TT, surtout celle de la nouvelle génération, relève de l'expérience qu'il ne faut pas rater. Le genre d'expérience qu'on tentera dans toutes les conditions, sous tous les types de cieux. Vous ai-je dit que j'ai toujours aimé la TT ?

Du style à revendre
L'ancien visage de la TT était déjà superbe, mais les modifications apportées à la nouvelle génération viennent combler encore mieux les besoins. On a conservé l'inspiration Bauhaus (une école de design et de style d'avant la Seconde Guerre mondiale - qui a dit que les journalistes automobiles n'avaient pas de culture ?) tout en éliminant certains détails superflus. Les cercles ont disparu, remplacés par une fluidité des lignes et des courbes qui lui donne une silhouette moins affirmée, plus profilée.

À l'avant, la calandre, nouvelle bannière de la marque Audi, domine le visage; à l'arrière, les feux de freinage sont désormais rectangulaires, comme un dernier rappel à l'inspiration Bauhaus. De taille plus grande que sa devancière, la nouvelle TT, surtout en version cabriolet, a définitivement plus de gueule et de style que jamais auparavant.

Espace de vie
Étrangement, l'intérieur de la nouvelle TT est plus accueillant que celui de l'ancienne génération. Évidemment, l'espace offert est plus vaste, ce qui réduit quelque peu la sensation d'écrasement. Et parce que le toit ouvrant s'ouvre en un tournemain, quelques secondes d'appui sur un seul bouton, et l'on se retrouve rapidement cheveux aux vent et liberté en mouvement.

La vie à bord est aussi fort agréable. Les commandes sont ergonomiques, et outre quelques difficultés de compréhension du système de ventilation, j'ai aisément pu me débrouiller avec la chaîne audio et la consultation des cadrans plus modernes qu'auparavant.

Les sièges sont confortables et enveloppants à souhait. Quant à la position de conduite, elle est tout simplement idéale.