Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW 335is 2011 : premières impressions

BMW 335is 2011 : premières impressions

Exercice de marketing Par ,

(Estoril, Portugal) – Il n'aura fallu que quelques tours de l'ancien circuit de formule Un, sept ou huit, tout au plus, pour réaliser deux choses: je ne sais pas du tout comment font les pilotes pour endurer ce genre de régime durant des heures... et la BMW 335is qui sera lancée en Amérique du Nord au printemps se veut un joli petit jouet dont la puissance et la maniabilité sont sans reproches. Ou presque...

La BMW 335is qui sera lancée en Amérique du Nord au printemps se veut un joli petit jouet dont la puissance et la maniabilité.

Réglons d'entrée de jeu la première leçon: après environ une dizaine de tours sans arrêt à tirer le maximum de la voiture, je dois l'admettre, ma concentration commençait à souffrir, et la sueur envahissait chaque partie de mon corps. Le circuit d'Estoril est technique, abrite quelques pièges et des virages ardus, surtout quand l'essai se déroule sur chaussée mouillée comme c'était mon cas.

Quoique une fois mes limites connues et reconnues, j'ai pu me permettre d'explorer celles de la voiture qui, avouons-le, s’atteignent assez difficilement.

Version haute performance
Concrètement, la BMW 335is n'a rien de véritablement nouveau. Physiquement, elle possède quelques attributs un peu différents, notamment une grille noire chromée et légèrement abaissée, un fascia plus élégant, de nouveaux feux avant et des miroirs plus grands, noirs brillants aussi, et plus aérodynamiques.

Détail d'importance, alors que la version cabriolet gagnera à l'avant des feux antibrouillards, ces mêmes feux seront remplacés par une entrée d'air destinée à alimenter mieux le moteur turbo.

Les blocs optiques arrière reçoivent aussi un nouveau traitement esthétique, comptant des feux DEL et une série de trois stries nettement détachées. Des échappements à embout noir chromé s’offrent aussi de série.

L'intérieur a subi quelques retouches, incluant l'usage de nouveaux matériaux, de couleur noire éclatante et de cadrans aux affichages plus sportifs. Notons évidemment que tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, on retrouve des appliques décrivant clairement la 335is.

Les changements les plus importants se retrouvent cependant au niveau des accessoires. Finis les anciens iDrive difficiles d'accès, la nouvelle génération qui prend place dans la BMW 335is propose désormais des boutons indépendants pour chacune des commandes, et un menu plus intuitif. Bien que, avouons-le, rien n'est encore très facile, disons que le constructeur a beaucoup amélioré l'ergonomie de son système multimédia. Les premières versions feront leur apparition en mars pour le cabriolet, et en juin seulement pour le coupé.

L'intérieur a subi quelques retouches, incluant l'usage de nouveaux matériaux, de couleur noire éclatante et de cadrans aux affichages plus sportifs.