Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Buick Regal GS 2012 : premières impressions

Buick Regal GS 2012 : premières impressions

Par ,

Il y a plusieurs années, je couvrais les rendez-vous automobiles hebdomadaires pour le journal local. C'était un boulot agréable qui consistait à écouter les histoires sans fin de vieux mais sympathiques bonhommes qui possédaient des Studebaker, Edsel et Chevrolet 1957.

Les propriétaires de « muscle cars » étaient différents – des types qui souscrivaient à la philosophie de Clint Eastwood et que rien n'énervait.

Disponible dès l'automne, celle qui sortira de l'usine d'Oshawa, en Ontario, se vendra à partir de 42 345 $. (Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com)

De temps à autre, un gars du coin sortait sa Buick Regal GNX 1987 du garage et s'amenait dans le stationnement sous l’œil contemplatif de tous et chacun. Oui, même les Clint Eastwood...

Jadis surnommée « la voiture de Darth Vader », la Grand National à propulsion et à la sinistre carrosserie noire a été pendant un certain temps le véhicule à moteur V6 le plus rapide de l'histoire.

Au fil des ans, la Regal s'est lentement métamorphosée en l'une des automobiles les plus vilipendées par les conducteurs résidant dans les villages retraite et ceux peuplés par les nouveaux descendants de cultures qui en sont à leurs premières expériences au volant.

Une Regal beige qui louvoie dangereusement sur la route, quelque 20 km/h en dessous de la limite de vitesse, et dans laquelle on peut apercevoir deux petites têtes blanches, a longtemps été mon plus grand ennemi. Mes amis riaient beaucoup en voyant mes réactions chaque fois que cette damnée péniche apparaissait dans mon pare-brise.

Or, dernièrement, j'ai conduit quelques modèles Buick qui ont réussi à défaire mes préjudices à l'endroit de la marque.

J'ai d'abord essayé la Regal CXL Turbo sur plusieurs centaines de kilomètres pour assister à un mariage, la trouvant d'un confort sublime et d'un style fort attrayant – la parfaite grande routière.

Maintenant, la nouvelle Regal GS 2012 vient poursuivre le beau travail et complètement redorer le blason de Buick. Voilà une véritable berline de performance qu'on prend plaisir à conduire.

Est-elle la réincarnation de la Grand National, une bagarreuse de rue souhaitant défendre son héritage? Pas vraiment. Au lieu d'un bolide musclé qui calcine ses pneus arrière entre les feux de circulation, la GS s'avère élégante et raffinée à l'instar d'une berline européenne de luxe. Basée sur l'Opel Insignia, elle adopte une traction avant et un moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 litres qui génère 270 chevaux et 295 livres-pied de couple.

Basée sur l'Opel Insignia, elle adopte une traction avant et un moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 litres qui génère 270 chevaux et 295 livres-pied de couple. (Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com)