Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet HHR LT 2006

Chevrolet HHR LT 2006

Y a-t-il de la place pour un autre véhicule rétro? Par ,

Y a-t-il de la place pour un autre véhicule rétro?

Je dois admettre que j'ai été un peu déçu quand General Motors a annoncé qu'elle commercialiserait le véhicule multisegments rétro HHR.
Après avoir vu la HHR sur la route et l'avoir essayée moi-même, je regrette d'avoir dit que c'était du déjà vu. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
Voyez-vous, après la Chrysler PT Cruiser, je considérais que ce nouveau modèle Chevrolet était pas mal du déjà vu. Mais après l'avoir vue sur la route et l'avoir essayée moi-même, je pense que j'avais sauté aux conclusions trop rapidement.

Sa silhouette se rapproche plus de celle d'un camion que la PT Cruiser, sans parler de sa calandre plus large et agressive, ses ailes plus musclées et son profil plus bas et allongé. Les feux arrière circulaires - deux de chaque côté - sont entièrement intégrés au design de la carrosserie, ce qui donne un look personnalisé et sophistiqué.

Pourquoi n'y aurait-il pas plus qu'un véhicule multisegments rétro sur le marché? Après tout, nombreux sont les fans de GM qui ne songeraient
Je crois que l'argument le plus fort en faveur de la HHR nous apparaît une fois qu'on passe du temps à la conduire. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
jamais à acheter du Chrysler, même si certains ont bien aimé le style de la PT lorsqu'elle a fait ses débuts. Qui plus est, la HHR (qui signifie «heritage high roof»), rend hommage à la Chevrolet Suburban 1949 et aux autres camions à toit élevé de la marque au cours de cette décennie. En comparaison, la PT Cruiser ressemble davantage à une vieille fourgonnette Ford qu'à un véritable produit Chrysler.

Mais je crois que l'argument le plus fort en faveur de la HHR nous apparaît une fois qu'on passe du temps à la conduire. GM nous a fourni une version LT pratiquement tout équipée; normalement, celle-ci arbore un meilleur moteur mais cette fois-ci, ce n'était pas le cas. Néanmoins, elle offrait des sièges en cuir et un système de son haut de gamme, ce qui a agrémenté les promenades.

Avant d'aller plus loin, mettons les choses au clair: quand je parle de «sophistiqué» et de «haut de gamme», je ne veux pas dire
Au total, la facture de mon modèle d'essai très bien équipé ne s'élevait qu'à 26 865 $. Le prix de base est de 18 995 $. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
«dispendieux». Au total, la facture de mon modèle d'essai très bien équipé ne s'élevait qu'à 26 865 $ (plus 995 $ pour les frais de transport). Le prix de base est de 18 995 $. À propos, le véhicule comprend de série des sièges en tissu, celui du conducteur s'accompagnant de six réglages manuels et celui du passager avant, de quatre. Le dossier de ce dernier et ceux de la banquette arrière se rabattent vers l'avant. Également offerts de série: l'air climatisé, des miroirs, vitres et serrures électriques avec téléverrouillage, un système audio AM/FM/CD/MP3 à six haut-parleurs, des roues en acier de 16 pouces et une suspension presque entièrement indépendante.

Presque? En effet, la suspension avant à jambe de force et barre stabilisatrice est indépendante, mais celle à l'arrière avec barre de torsion
Les décollages, avec le moteur de base de 2,2 litres et la boîte automatique à quatre vitesses, ne sont pas particulièrement instantanés, mais la HHR accélère de manière fluide et progressive. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
est semi-indépendante. C'est la même configuration sur la version LT, et je peux vous dire qu'elle absorbe étonnamment en douceur les bosses et les défectuosités de la route, tout en négociant avec aplomb les virages. Bien sûr, les roues en aluminium de 17 pouces proposées en option pourraient aider lorsqu'on conduit la HHR de façon plus agressive, mais elles risqueraient - en théorie - de compromettre la qualité de la conduite.

De même, je suis convaincu que la transmission manuelle à cinq vitesses qui est standard dans la LS et la LT permet une accélération plus fougueuse. Toutefois, la boîte automatique à quatre vitesses de mon modèle d'essai ne m'a pas déplu, même avec son moteur de base de 2,2 litres. Les décollages ne sont pas particulièrement instantanés, mais la HHR accélère de manière fluide et progressive grâce à des points d'embrayage précis.