Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Trailblazer 2002

Chevrolet Trailblazer 2002

Par ,

Fiche d'identité

Modèle : Blazer
Versions : LS, Sport
Segment : utilitaires intermédiaires
Jumeau : GMC Jimmy
Roues motrices: 4 x 2, 4 x 4
Portières : 2 et 4
Places : avant, 2 ; arrière, 3
Sacs gonflables : 2
Concurrence : Jeep Grand Cherokee, Nissan Pathfinder, Suzuki XL7, Toyota 4Runner et Highlander, Isuzu Rodeo, Dodge Durango, Ford Explorer

Chevrolet n'a pas pris la chance de laisser son nouveau TrailBlazer supporter à lui seul la demande pour les plus petits utilitaires sport de GM. Par conséquent, c'est avec prudence que Chevrolet nous reconduit son ancienne gam-me de Blazer, qu'on a toutefois quelque peu diluée pour les circonstances.

Pour 2002, il n'y a plus que deux finitions au catalogue : le LS à quatre roues motrices, offert en caisse à deux et quatre portes, et le Wide Stance Sport, un quatre roues motrices à deux portes seulement. Pour ce faire, quelques ornementations et finitions ont été redessinées. Évidemment, le Blazer est légèrement plus petit que le nouveau TrailBlazer, mais il demeure tout aussi moderne qu'auparavant.

MÉCANIQUE

Pas de surprise sous le capot. Le même moteur V6 Vortec animera la version 2002 du Blazer reconduit. Avec ses 190 chevaux et ses 250 livres-pied de couple, le moteur suffit très bien à dépla-cer cet utilitaire avec aisance. Deux boîtes de vitesses sont au catalogue : la manuelle à cinq rapports et l'automatique à quatre rapports. Vu que ce véhicule est à quatre roues motrices sur commande, on y verra un boîtier de transfert; dans ce cas, il sera activé par une commande électronique au tableau de bord comprenant la caractéristique Autotrac qui n'est ni plus ni moins qu'une forme de traction intégrale automatique. Si l'on se penche pour regarder la suspension, on y verra le traditionnel système de GM y compris les barres de torsion à l'avant et les bonnes vieilles lames multiples à l'arrière. Si la suspension avant est indépendante, celle de l'arrière est toujours à pont rigide. Le freinage, lui, se fait par quatre disques avec l'antiblocage en équipe-ment standard.