Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Volt 2011 : premières impressions

Chevrolet Volt 2011 : premières impressions

La Volt, tout un choc! Par ,

Par un beau dimanche matin, à Vancouver, on m’a conduit à la chaise électrique. Plusieurs curieux se sont approchés pour me regarder m’asseoir jusqu’à ce que la sangle soit bouclée. Or, au lieu de me prendre en pitié, leurs yeux témoignaient de l’envie et de la jalousie. Bizarre? Non, pas quand la chaise en question est en fait le siège du conducteur de la toute nouvelle Chevrolet Volt de General Motors!

Devant coûter entre 30 000 $ et 40 000 $, la Chevrolet Volt 2011 ne constituera aucunement un achat irréaliste.

Révolutionnaire
Rappelons pour les non-initiés (s’il en reste) que la Volt entend révolutionner l’automobile à son arrivée sur le marché américain en novembre prochain et au Canada à l’été 2011. Comment? En s’imposant comme une voiture électrique avant-gardiste produite à grande échelle.

Contrairement aux nombreux véhicules hybrides aujourd’hui accessibles au plus commun des acheteurs, la Chevrolet Volt se vante d’être purement électrique. Bien qu’elle utilise un petit moteur à essence de 1,4 litre, celui-ci n’entraîne pas les roues; il sert plutôt de génératrice pour réapprovisionner les batteries et prolonger l’autonomie de la voiture. Les dites batteries alimentent en énergie le moteur électrique qui fait avancer la Volt. Lorsque leur charge diminue sous un seuil déterminé (soit au bout de 64 kilomètres environ), le moteur à combustion se met en marche pour les recharger.

Pour les trois quarts des automobilistes, l’autonomie initiale de 64 kilomètres permettra de compléter l’aller-retour quotidien entre la maison et le travail sans brûler une seule goutte d’essence. Le coût en électricité pour alimenter la Volt est évalué à moins d’un dollar par jour. Pouvez-vous imaginer l’économie d’argent?

Si vous devez parcourir plus de 64 kilomètres, le système de Chevrolet vous permettra de rouler tant et aussi longtemps qu’il restera du carburant dans le réservoir. Bref, fini le concept — et la crainte — des voitures électriques «à autonomie limitée». Avec la Volt, les longues promenades s’avèrent possibles. Bien entendu, les recharges sont nécessaires pour en tirer profit au maximum.

L’opération n’est guère plus compliquée que brancher un séchoir à cheveux. À l’aide d’une prise de courant ordinaire de 110 volts, une recharge complète prend environ huit heures. Si vous employez une prise de 220 volts, vous aurez à peine le temps de regarder trois épisodes de «Beautés désespérées» avant que la batterie soit de nouveau pleine.

À l’aide d’une prise de courant ordinaire de 110 volts, une recharge complète prend environ huit heures.