Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Magnum R/T 2005

Dodge Magnum R/T 2005

Parez. Visez. Feu! Par ,

Parez. Visez. Feu!

Appelons ça une intraveineuse pour la voiture familiale. Et pas simplement un petit remède mais bien un puissant tonique.

La Dodge Magnum 2005 est un tonique puissant et vraiment rafraîchissant pour l'image épuisée de la voiture familiale. (Photo: Shawn Pisio, Canadian Auto Press)
Vous l'avez probablement aperçue à la télé, mais ce n'est qu'en voyant en personne la nouvelle Dodge Magnum 2005 qu'il est possible d'apprécier tout le style, l'équilibre et le caractère branché de cette voiture.

Mieux encore, l'intérieur et les composantes mécaniques sont à la hauteur de l'extérieur, c'est-à-dire efficaces et convaincants. Et dans le cas de la version R/T, le coeur est encore plus formidable que la peau. En fait, cette voiture est tellement bien réussie que même les dirigeants de DaimlerChrysler n'aiment pas lui donner l'épithète de «familiale». La Magnum est plutôt classée comme une «sport tourer» au même titre que la Chrysler Pacifica et PT Cruiser.
Comment ne pas être impressionné par une familiale dotée d'un V8 HEMI de 340 chevaux avec un couple de 390 lb-pi? (Photo: DaimlerChrysler Canada)
Mon modèle d'essai était la très équipée Magnum R/T. Comment ne pas être impressionné par son V8 HEMI de 340 chevaux et de 390 lb-pi, sa transmission automatique à cinq vitesses avec mode manuel AutoStick, son entraînement de type propulsion avec contrôle de la traction et de la stabilité (de série), ses pneus de performance très mordants qui enveloppent des jantes de 18 pouces, son système de navigation GPS ultra sophistiqué, son empattement allongé (le plus grand de la catégorie) et sa renversante capacité de remorquage?

Par-dessus tout, ce bel amalgame est produit chez nous, plus précisément à l'usine de Brampton, en Ontario.

La Magnum est à propulsion - du jamais vu chez Dodge depuis 30 ans. (Photo: Shawn Pisio, Canadian Auto Press)
J'ai dit que ma R/T d'essai était armée jusqu'aux dents, mais la version de base impressionne tout autant. Elle-aussi est à propulsion - du jamais vu chez Dodge depuis 30 ans - et comprend le contrôle de la traction toute vitesse ainsi que le contrôle électronique de la stabilité. Bref, elle a de quoi faire tourner les têtes. La principale différence est que le HEMI est remplacé par un V6 de 2,7 litres développant 190 chevaux ou un V6 de 3,5 litres à haut rendement développant 250 chevaux.

Le seul bénéfice que procure l'un ou l'autre de ces deux moteurs par
Aussi agréable que soit la Magnum à regarder, soyez certain qu'elle est encore plus plaisante à conduire. (Photo: Shawn Pisio, Canadian Auto Press)
rapport à leur grand frère se situe au niveau de la consommation. Bien que DaimlerChrysler insiste dans ses communiqués de presse sur «l'efficacité énergétique» du moteur HEMI, notamment en raison du système de calage variable des soupapes, le gros V8 devient pas mal assoiffé lorsque le conducteur s'emballe au volant - ce qui arrive fréquemment. Il faut dire qu'il est difficile de résister au maniement et à la performance superbes de la R/T. Qui plus est, le moteur et l'échappement (double sortie) laissent échapper de la vraie musique pour les oreilles.