Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : BMW 335i Coupé 2007

Essai : BMW 335i Coupé 2007

Par ,

Des lignes spectaculaires qui présagent une performance spectaculaire

(Photo: Rob Rothwell, Auto123.com)
Strictement d'un point de vue de performance, le premier effet que j'ai ressenti en conduisant la nouvelle BMW 335i Coupé, c'est l'énorme couple à bas régime que développe le nouveau moteur biturbo à six cylindres en ligne. Assurément, cette voiture est redoutable.

Pour 2007, le constructeur allemand présente une spectaculaire version coupé de la berline de Série 3 lancée en 2006.

En fait, je trouve qu'il y a beaucoup de ressemblances entre les coupés de Séries 3 et 6 et ça me plait. Les deux illustrent le nouveau vocabulaire de design de BMW grâce à des lignes de toit profilées et des physiques athlétiques, sans parler des lignes saillantes sur les flancs et le coffre.

L'aménagement intérieur respecte la philosophie simpliste des autres produits de l'actuelle gamme BMW. Je n'en suis pas l'un des plus grands fans, mais j'admire toujours la qualité des matériaux et la perfection de leur assemblage.

Globalement, les coupés de Séries 3 et 6 font partie des modèles les plus attrayants du segment des coupés. En outre, ils établissent continuellement des standards de performance. Accueillant quatre
(Photo: Rob Rothwell, Auto123.com)
passagers, la 335i est un coupé sport de luxe à roues motrices arrière. Son coefficient de traînée de 0,30 et sa répartition du poids avant/arrière de 51,2/48,8 sont remarquables.

Ajoutez à cela un poids brut de 1620 kg (3571 lb) et vous avez tous les ingrédients d'un bolide sport hautement équilibré.

Bien sûr, il ne faut pas oublier la puissance: 300 chevaux et 300 lb-pi de couple, le tout contrôlé par une boîte à six rapports.

Voilà un super coupé!

BMW affirme que la 335i accélère de 0 à 100 km/h en 5,3 secondes, mais des tests indépendants ont prouvé qu'elle pouvait le faire en seulement 4,9 secondes. Impressionnant! En tout cas, peu importe si on attend à un feu rouge ou si on roule sur l'autoroute, dès qu'on enfonce la pédale d'accélérateur, la voiture explose littéralement vers l'avant.

Les accélérations sont solides et soutenues. Rappelons que le moteur haute performance n'affiche qu'une cylindrée de 3,0 litres. Compact et léger, en partie grâce à son bloc en aluminium, il est donc raisonnablement
(Photo: Rob Rothwell, Auto123.com)
économique. Combien de moteurs aussi puissants sont capables de consommer seulement 12,3 L/100 km en ville et 8,1 L/100 km sur l'autoroute?

Pour ajouter à son charme, le moteur produit un son d'échappement àbasses fréquences, digne d'une turbine, et ce, à toutes les plages derégime.

La motorisation dans son ensemble est plus sophistiquée et raffinée que James Bond. La manipulation du levier de vitesses est un pur plaisir; les passages sont rapides, précis et convaincants... à condition d'avoir une main ferme.