Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Escape XLT I4 2009 : essai routier

Ford Escape XLT I4 2009 : essai routier

Un gros plus Par ,

Avec l'Escape 2009, Ford semble s'être dit que plus, c'est mieux -- du moins, le «bon» plus, comme dans «plus d'économie d'essence». Le nouveau moteur de 2,5 litres (au lieu de 2,3) consomme moins en ville et sur l'autoroute. En fait, en milieu urbain, la réduction est de 6,5 %, un chiffre qui peut vous paraître négligeable mais que je trouve personnellement impressionnant.

Si vous n'avez rien à faire des 60 ¢ économisés sur chaque 10 $ d'essence que vous payez, dites-le-moi, car je les prends volontiers!

Le nouveau moteur de 2,5 litres (au lieu de 2,3) consomme moins en ville et sur l'autoroute.

Motorisation
Pour réaliser cette économie, les ingénieurs de Ford ont ajouté le calage variable en continu pour les soupapes d'admission de même qu'un accélérateur électronique qui élimine les câbles de l'ancien système mécanique. Ce petit changement favorise une plus grande précision de l'ouverture du papillon des gaz et du calibrage du mélange air-essence.

En bout de ligne, le résultat est une puissance augmentée à 170 chevaux, le tout assorti d'un couple de 171 livres-pied. L'Escape à quatre cylindres est aussi plus rapide d'une seconde ou presque de 0 à 100 km/h.

Transmission
Autre plus: la boîte automatique. Bien que la manuelle à cinq rapports soit toujours incluse de série, l'automatique en option a gagné deux rapports, passant à six. Ce faisant, elle est en mesure de livrer une performance optimale: accélération plus dynamique et consommation réduite.

Encore plus d'économie
Une autre source d'économie de carburant, qui n'a rien à voir avec le groupe motopropulseur, doit être mentionnée. De concert avec Ford, les ingénieurs de Michelin ont travaillé fort pour mettre au point des pneus à faible résistance de roulement destinés à l'Escape. Plus légers que la moyenne, ces pneus misent sur une bande de roulement optimisée pour réduire au minimum le bruit de frottement contre la chaussée.

Par ailleurs, la servodirection a délaissé son système d'assistance hydraulique pour une assistance électrique, ce qui permet de réaffecter environ 10 chevaux à des tâches plus concrètes. L'aérodynamisme a également été retravaillé, notamment en incluant un nouveau tablier avant et les premiers déflecteurs de roues arrière à être installés sur un utilitaire Ford.

Conduite
Je ne pensais pas que Ford serait capable d'améliorer la douceur de l'Escape en choisissant des pneus à faible résistance de roulement, mais c'est pourtant le cas. Pour 2009, le taux de fermeté des ressorts a été peaufiné, les soupapes d'amortisseurs ont été modifiées et une barre stabilisatrice arrière a été ajoutée. Ces changements sont plutôt subtils, ce qui fait que l'amélioration de la qualité du roulement l'est tout autant. Il faut pratiquement rouler sur la même route avec l'ancien et le nouveau modèle pour vraiment sentir une différence de confort.

Les ingénieurs de Michelin ont travaillé fort pour mettre au point des pneus à faible résistance de roulement.