Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Fit Sport 2010 : essai routier

Honda Fit Sport 2010 : essai routier

Fascinant habitacle Par ,

Wow, la compétition s’intensifie de plus belle dans le créneau des petites voitures! Après avoir essayé les Toyota Yaris, Nissan Versa, Volkswagen Polo, Kia Rio, Hyundai Accent, Mazda2 et smart fortwo au cours des deux dernières années, sans oublier bien sûr la nouvelle Ford Fiesta, je peux vous assurer que les acheteurs auront l’embarras du choix et de la qualité durant les 12 à 18 prochains mois.

La version Sport à boîte manuelle affiche un prix de 18 780 $. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

De notre point de vue, il est formidable de constater toute l’évolution et toutes les améliorations qui caractérisent ces anciennes «boîtes à savon». En Amérique du Nord, la situation s’est vraiment embellie à partir de 2006-2007 avec l’arrivée des nouvelles fortwo, Accent, Fit et Versa. Ces alternatives intéressantes et distinctives, voire uniques, ont essentiellement révolutionné la façon dont les petites voitures transportent leurs occupants et bagages. Chacune a permis à son fabricant respectif de connaître du succès à un moment ou à un autre.

Celle qui fait l’objet du présent essai routier s’avère à mes yeux l’une des plus excitantes du lot — j’ai nommé la Honda Fit Sport 2010.

Branchée et ultra polyvalente
La Fit frappe en plein dans le mille avec son design extérieur réussi en tout point. Sa ceinture de caisse surélevée à l’arrière plonge vers l’avant pour créer une imposante surface vitrée qui augmente la visibilité. Les phares surdimensionnés lui confèrent une bouille jeune et joviale, la clé pour attirer des acheteurs qui recherchent plaisir et commodité en petit format.

Là où la Fit s’illustre particulièrement, c’est au niveau de l’habitacle (ce qui explique le sous-titre de cet article). Entrer et sortir se révèle un jeu d’enfant grâce à la ligne de toit très haute et à la généreuse découpe des portières. Les sièges avant, fidèles au style de Honda, offrent un bon soutien pour les cuisses et juste assez d’appuis latéraux en conduite sportive. Le tableau de bord étagé réunit une foule de compartiments de rangement, sans parler des grosses commandes faciles à manipuler.

Mais il y a plus, bien plus encore. À l’arrière, la banquette peut asseoir trois personnes (deux pour un confort optimal) et son système Magic Seat en fait une véritable merveille. Admettons que le coffre est plein et que votre passager arrière n’arrive pas à placer le gros objet qui l’accompagne sur le siège adjacent. Que faire? Vous n’avez qu’à relever la partie large de l’assise (divisée 60/40) et le tour est joué! Génial, non?

Le tableau de bord étagé réunit une foule de compartiments de rangement, sans parler des grosses commandes faciles à manipuler. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)